NOUVELLES

Chypre: les retraits limités à 300 euros par jour (agence)

27/03/2013 03:17 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

Le ministère chypriote des Finances a publié mercredi soir un décret limitant fortement les mouvements de capitaux pour éviter des fuites à la réouverture des banques, annoncée pour jeudi à 10H00 GMT, a rapporté l'agence CNA.

Les retraits en espèces aux guichets et aux distributeurs sont limités à 300 euros par jour, par personne et par banque. Les paiements et virements à l'étranger ne pourront dépasser 5.000 euros par mois et les voyageurs quittant l'île ne pourront pas emporter plus de 1.000 euros en espèces.

Le décret, valide pour quatre jours, interdit aussi d'encaisser les chèques en liquide, comme beaucoup de Chypriotes ont l'habitude de le faire. Les clients pourront seulement déposer les sommes sur leurs comptes.

Toutes les banques de Chypre sont fermées et les virements impossibles depuis le 16 mars pour éviter une fuite de capitaux alors que l'île méditerranéenne au bord de la faillite vient d'obtenir un plan de sauvetage international au prix d'une restructuration drastique de son système bancaire.

Au siège de la banque centrale à Nicosie, deux conteneurs présentés comme pleins d'argent liquide sont arrivés mercredi soir, pour permettre à l'organisme de fournir les banques.

Le décret signé par le ministre des Finances, Michalis Sarris, justifie ces mesures en évoquant "le manque de liquidités conséquentes et le risque important de fuite des dépôts, avec pour résultat possible l'effondrement des institutions de crédit".

Une telle situation pourrait avoir "des effets en chaîne qui pourraient provoquer une instabilité du système financier et avoir des conséquences déstabilisantes pour l'économie dans son ensemble", prévient le décret.

Les montants des transactions commerciales ne seront pas limités, mais au-delà de 5.000 euros, les entreprises devront prouver à une commission que la dépense correspond à leur activité ordinaire, et au-delà de 200.000 euros, la commission sera tenue de prendre en compte la situation de la banque avant de donner son aval.

Les entreprises pourront cependant payer leurs salariés à l'étranger et les compagnies d'assurance verser des dédommagements sans restriction. Et les résidents chypriotes seront autorisés à subvenir aux frais de leurs enfants étudiants à l'étranger à hauteur de 5.000 euros par trimestre.

Ces restrictions s'appliqueront à tous les comptes, paiements et virements en toutes monnaies, à l'exception des missions diplomatiques.

dk/fc/tp

PLUS:afp