NOUVELLES

Les catastrophes ont entraîné 186 milliards $ de pertes économiques en 2012

27/03/2013 08:38 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT
AP
FILE - This Oct. 30, 2012 file photo provided by the U.S.Air Force shows an aerial view of the damage to the shoreline and the houses in Mantoloking, N.J., following Superstorm Sandy. There are a rising number of homes damaged by Sandy hitting the market - ranging from 10 percent off pre-storm prices for upscale homes in New York’s Long Island and the Jersey Shore to up to 60 percent off modest bungalows in Staten Island and Queens - but it’s very much a game of buyer beware. (AP Photo/U.S. Air Force, Master Sgt. Mark C. Olsen, File)

Les catastrophes naturelles ou causées par l'homme ont causé des pertes économiques de 186 milliards de dollars américains en 2012 au niveau mondial, selon une étude publiée mercredi par le réassureur helvétique Swiss Re.

La facture que devront payer les assureurs suite à ces catastrophes s'élève à 77 milliards de dollars, ce qui fait de 2012 la troisième année la plus coûteuse de l'histoire de l'assurance, a indiqué le groupe suisse dans un communiqué.

Ce montant reste toutefois nettement inférieur à l'année précédente qui avait été marquée par un nombre record de tremblements de terre ainsi que par le vaste tsunami qui s'était abattu sur les côtes du Japon. En 2011, les pertes assurées avaient totalisé 126 milliards de dollars, a rappelé l'étude de Swiss Re.

L'année 2012 a été marquée par d'importantes catastrophes naturelles, en particulier aux États-Unis.

Sur les dix événements les plus coûteux sur l'année écoulée, neuf sont intervenus dans ce pays. Le taux de pénétration élevé des assurances en Amérique du Nord a porté la facture des pertes assurées à 65 milliards de dollars.

L'ouragan Sandy a été la catastrophe la plus coûteuse de l'année aussi bien en termes de pertes économiques que de coûts pour les assureurs.

Les pertes économiques se sont élevées à 70 milliards de dollars, ce qui a fait de Sandy l'ouragan le plus coûteux après Katrina en 2005.

Les pertes assurées ont atteint approximativement 35 milliards de dollars, dont 20 à 25 milliards étaient couvertes par les assureurs privés, a quantifié l'étude de Swiss Re.

L'Italie a également connu une série de tremblements de terre dans le nord du pays, qui s'est traduite par des pertes assurées de plus de 1,6 milliard de dollars, soit le niveau le plus élevé jamais enregistré dans la péninsule italienne.

INOLTRE SU HUFFPOST

ハリケーン「サンディ」のつめあと