NOUVELLES

Birmanie: l'armée tire des coups de semonce pour empêcher de nouvelles violences

27/03/2013 11:15 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

RANGOON, Myanmar - L'armée birmane a tiré des coups de semonce pour empêcher de nouvelles violences religieuses, rapportent les médias du pays, alors que le gouvernement n'arrive pas à mettre fin aux attaques dont est victime la communauté musulmane.

La télévision publique rapporte que des édifices religieux, des commerces et des résidences ont été attaqués mardi et mecredi dans la région de Bago, au nord de Rangoon, et que des coups de semonce ont été nécessaires pour rétablir l'ordre.

Des couvre-feux et d'autres mesures ont été imposés dans deux nouveaux comtés, pour un total de neuf.

La violence religieuse a éclaté le 20 mars, dans la foulée d'une querelle entre un marchand musulman et ses clients bouddhistes dans la ville de Meikhtila.

Les responsables affirment que le calme a été rétabli dans la ville, où au moins 40 personnes ont été tuées en trois jours.

PLUS:pc