NOUVELLES

Plusieurs centaines de pro et anti mariage gay manifestent à Washington

26/03/2013 09:50 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

Plusieurs centaines de partisans du mariage gay ou défenseurs du mariage traditionnel ont manifesté mardi matin au centre de Washington, où la Cour suprême américaine tient pendant deux jours une audience historique sur la question du mariage entre personnes de même sexe.

Les deux rassemblements, séparés en début de matinée, devaient se rejoindre devant les marches de l'imposant bâtiment de la Cour suprême, où se tiennent les débats mardi et mercredi.

Les neuf juges de la plus haute juridiction des Etats-Unis examinent mardi l'interdiction du mariage des couples de même sexe en Californie (ouest). Ils se penchent le lendemain sur la loi de Défense du mariage (DOMA), qui empêche les homosexuels légalement mariés dans les neuf Etats qui l'autorisent d'être reconnus comme tels au niveau fédéral.

Des centaines de personnes, souvent vêtues de rouge comme l'avaient demandé les organisateurs du rassemblement en faveur du mariage gay, se sont rassemblées devant la Cour, portant des pancartes "Egalité pour le mariage" ou "Prenez position pour le mariage".

La coalition Respect For Marriage, à l'origine du rassemblement, fédère 100 organisations étudiantes, professionnelles ou de droits civiques.

"Le mariage est un droit constitutionnel", répétaient les manifestants. Rob Reiner, détenteur du premier ticket d'entrée à la Cour, s'est dit "confiant". "Nous avons l'impression que l'égalité devant le mariage n'est plus la question, maintenant il s'agit de savoir quand" elle aura lieu.

A quelques dizaines de mètres de là, sur l'immense esplanade du Mall que domine le dôme du Congrès, des centaines de défenseurs du mariage traditionnel, vêtus aux couleurs du drapeau américain et tirant parfois des poussettes, entamaient de leur côté une "Marche pour le mariage" en direction de la Cour.

Pour Wendy Wagner, une mère de quatre enfants venue de Leesburg (Virginie, est), "la famille est le socle de la société". Un frère franciscain en habit, de Boston (Massachusetts, nord-est), James Wartman, a estimé que si les juges "changent notre compréhension de ce qu'est une famille, ce sera néfaste pour la santé de notre nation".

Parmi les participants à la manifestation, organisée par une cinquantaine d'associations conservatrices, catholiques ou familiales, se trouvaient quelques Français de La Manif Pour Tous, l'association à l'origine de la manifestation anti-mariage gay à Paris dimanche dernier.

"La question du mariage est universelle", selon Isolde Cambournac, une étudiante française.

ff/are/sam

PLUS:afp