NOUVELLES

Opération Baladeur : un cinquième accusé plaide coupable

26/03/2013 12:37 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

Un ex-beau-frère du tueur à gages Gérald Gallant a reconnu mardi matin son implication dans une histoire de meurtre qui remonte à plus de 30 ans sur la Côte-Nord.

Denis Gaudreault, 51 ans de Québec, a plaidé coupable à une accusation de complicité après le meurtre de Louis Desjardins.

Gérald Gallant avait demandé un coup de main à son beau-frère alors âgé de 19 ans pour « brasser » un homme relié au monde des stupéfiants. Gallant a plutôt sorti une arme et a abattu froidement Louis Desjardins devant les yeux de Denis Gaudreault.

Le meurtre est survenu dans un garage de Port-Cartier en janvier 1980. Après le crime, les deux hommes ont disposé du corps dans un ravin.

Denis Gaudreault a ensuite coupé les ponts avec son beau-frère qu'il n'a jamais revu. La procureure de la Couronne, Me Geneviève Lacroix, a indiqué au tribunal que Denis Gaudreault est immédiatement passé aux aveux après son arrestation il y a quatre ans.

L'homme a raconté aux enquêteurs que les images du meurtre l'ont hanté pendant de nombreuses années. « De ce qu'il a exprimé aux policiers cette journée-là, il a encore des souvenirs qui sont très difficiles à vivre », a relaté Me Lacroix.

Mardi, au palais de justice de Québec, la Couronne a abandonné l'accusation de meurtre au premier degré qui pesait sur lui. 

Denis Gaudreault habite et travaille à Québec depuis de nombreuses années. Il ne s'était jamais retrouvé devant les tribunaux avant d'être dénoncé par Gérald Gallant.

La cour a demandé la préparation d'un rapport présentenciel pour l'éclairer dans la peine qu'elle devra imposer.

Il reviendra en cour le 10 juillet pour les représentations sur la peine.

Opération Baladeur

Gérald Gallant purge 28 peines de prison à vie pour des meurtres qu'il a commis. Le tueur à gages était passé aux aveux et a livré ses complices à la police ce qui avait mené à l'arrestation d'une douzaine de personnes il y a quatre ans, jour pour jour lors d'une opération baptisée Baladeur.

Denis Gaudreault est le cinquième accusé dans ce dossier à plaider coupable. Deux anciens chefs des Rock Machine, Fredéric Faucher et Marcel Demers, ont également reconnu leur culpabilité.

PLUS:rc