NOUVELLES

Le nombre de Canadiens qui prévoient acheter une propriété a chuté

26/03/2013 01:47 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

TORONTO - Le nombre de Canadiens qui prévoient acheter une propriété au cours des deux prochaines années a chuté de façon importante même si la confiance dans le secteur immobilier demeure élevée, selon un sondage annuel dont les résultats ont été publiés mardi par la Banque Royale (TSX:RY).

Seulement 15 pour cent des personnes consultées ont dit être susceptibles de faire un achat au cours des deux années à venir, comparativement à 27 pour cent l'an dernier. Cette baisse de 12 points de pourcentage constitue la plus importante chute d'une année sur l'autre observée dans le cadre de ce sondage, réalisé depuis 20 ans.

Néanmoins, les Canadiens croient en majorité (84 pour cent) que l'achat d'une maison ou d'une copropriété demeure un bon investissement, tandis que 52 pour cent estiment qu'il est préférable d'acheter une maison maintenant.

Le premier vice-président au financement sur valeur nette immobilière chez RBC, Sean Amato-Gauci, a jugé peu surprenant de constater «une attitude plus prudente» cette année, compte tenu des prévisions économiques et sectorielles générales.

Selon lui, le printemps particulièrement chaud, les faibles taux et l'anticipation des modifications apportées à la réglementation hypothécaire pourraient avoir incité de nombreux Canadiens à aller de l'avant pour acheter une maison au cours de la première moitié de 2012.

Près de la moitié des Canadiens (49 pour cent) ont dit s'attendre à ce que les taux hypothécaires demeurent stables au cours des 12 prochains mois, tandis que 43 pour cent ont estimé que les prix seraient plus élevés à la même période l'an prochain.

Ce sondage a été réalisé en ligne à partir d'un échantillon aléatoire de 3005 Canadiens d'âge adulte, du 31 janvier au 8 février. Avec un échantillon de cette taille, les résultats présentent une marge d'erreur de plus ou moins trois points de pourcentage, 19 fois sur 20.

PLUS:pc