NOUVELLES

Le fondeur Andrus Veerpalu réussit à faire lever sa suspension pour dopage

26/03/2013 11:31 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

LAUSANNE, Suisse - Le double champion olympique de ski de fond Andrus Veerpalu a remporté son appel visant à faire lever sa suspension de trois ans pour dopage, mardi, même si le plus haut tribunal sportif le soupçonne d'avoir fait usage d'hormones de croissance humaines.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a donné raison à l'Estonien contre la Fédération internationale de ski (FIS) en raison de «fautes procédurales» qui ont pu entraîner de faux résultats positifs.

Veerpalu a échoué un test antidopage en Estonie, en janvier 2011, alors qu'il se préparait pour les Mondiaux du mois suivant.

Bien que le panel de trois arbitres croit que Veerpalu a fait isage d'hormones de croissances humaines, il ne peut pas le condamner que sur ces croyances. Le TAS a toutefois tenu à préciser qu'il croit en la valeur du test de détection des hormones de croissance, traditionnellement l'une des substances interdites parmi les plus difficiles à détecter.

Le skieur de 42 ans a remporté la médaille d'or du 15 km classique des Jeux de 2002 et de 2006, en plus de remporter deux titres mondiaux. La sanction qui a été annulée mardi devait se terminer le 23 février 2014, dernier jour des Jeux de Sotchi.

Veerpalu da pris sa retraite quelques semaines après avoir été sanctionné. Il n'est pas clair s'il tentera maintenant d'effectuer un retour.

Cette victoire lui permet cependant de demeurer actif en ski de fond, que ce soit comme entraîneur ou officiel.

PLUS:pc