NOUVELLES

Le Dakota du Nord serre la vis à l'avortement

26/03/2013 11:13 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

Le gouverneur républicain du Dakota du Nord a promulgué mardi une loi qui interdit tout avortement lorsque les battements de coeur du foetus sont détectés, ce qui peut se produire dès la sixième semaine de grossesse.

Jack Dalrymple a également donné l'aval à une autre loi en vertu de laquelle le Dakota du Nord deviendrait le premier État à interdire les avortements en cas de maladies génétiques comme le syndrome de Down.

Les défenseurs du droit à l'avortement affirment que ces deux mesures visent à faire fermer l'unique clinique d'interruption volontaire de grossesse (IVG) de l'État située à Fargo.

Les partisans de la loi sur les battements de coeur soutiennent que celle-ci remet en question la décision historique rendue en 1973 par la Cour suprême des États-Unis dans l'affaire Roe contre Wade qui a légalisé l'avortement jusqu'à ce que le foetus soit considéré comme viable, habituellement aux alentours de la 22e ou de la 24e semaine.

Les militants pro-choix ont prévenu que le Dakota du Nord devrait défendre sa législation dans le cadre d'une coûteuse bataille juridique.


Associated Press

PLUS:rc