NOUVELLES

La hausse des titres des télécoms permet au TSX de clôturer en hausse

26/03/2013 04:53 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de mardi en hausse, la publication de données jugées positives sur la reprise économique aux États-Unis ayant eu le dessus sur les inquiétudes entourant la crise bancaire à Chypre.

L'indice composé S&P/TSX a grimpé de 25,67 points à 12 706,38 points grâce à des gains dans les secteurs des télécommunications et de la consommation. La Bourse de croissance TSXV a cédé 7,32 points à 1096,03 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,47 cent US à 98,39 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont fortement grimpé grâce à un coup de pouce de données économiques. L'indice du prix des maisons Case/Schiller aux États-Unis a progressé d'un peu plus d'un pour cent en janvier, ce qui s'est avéré supérieur à la hausse de 0,6 pour cent qui était attendue.

Cependant, les ventes de maisons neuves aux États-Unis ont reculé en février par rapport à janvier, alors que les observateurs attendaient plutôt une hausse. Malgré cette baisse, les ventes de février restent supérieures de 12,3 pour cent à celles du même mois l'an dernier.

Un autre rapport a montré que les commandes de biens durables aux États-Unis avaient grimpé de près de six pour cent en février, soit bien plus que ce qu'attendaient les analystes.

Le portrait économique comprenait toutefois une ombre: la confiance des consommateurs américains a chuté en mars, ce qui est probablement attribuable aux récentes réductions des dépenses du gouvernement.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a bondi de 111,9 points pour clôturer au niveau record de 14 559,65 points. L'indice composé du Nasdaq a avancé de 17,18 points à 3252,48 points tandis que l'indice élargi S&P 500 s'est emparé de 12,08 points à 1563,77 points.

À Toronto, le secteur des télécommunications a grimpé d'un pour cent, l'action de BCE (TSX:BCE) ayant notamment pris 81 cents à 47,31 $.

Les titres du groupe de la consommation discrétionnaire ont aussi contribué aux gains du parquet torontois. Le titre du fabricant de pièces d'automobiles Magna International (TSX:MG) y a progressé de 1,24 $ à 58,80 $.

Le secteur de l'énergie a grimpé de 0,29 pour cent, le cours du pétrole brut ayant gagné 1,53 $ US à 96,34 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Talisman Energy (TSX:TLM) a gagné 18 cents à 12,33 $.

Le secteur de la finance a progressé d'environ 0,27 pour cent après que le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) eut estimé que les six plus importantes banques au pays étaient trop grosses pour se permettre d'échouer et décidé qu'elles devraient avoir davantage de réserves de fonds propres et se soumettre à une supervision plus stricte que ses rivales de moindre taille.

La Banque de Montréal (TSX:BMO), la Banque Scotia (TSX:BNS), la Banque CIBC (TSX:CM), la Banque Nationale (TSX:NA), la Banque Royale (TSX:RY) et la Banque TD (TSX:TD) seront assujetties à des règles plus strictes et devront avoir de plus grosses réserves d'argent que les autres banques pour se protéger du risque.

Le secteur aurifère a glissé d'environ un pour cent, le prix du lingot d'or ayant effacé 8,80 $ US à 1595,70 $ US l'once à New York.

Le secteur des métaux de base a retraité d'un petit 0,06 pour cent tandis que le cours du cuivre à New York, est resté inchangé à 3,44 $ US la livre.

Les opérateurs ont gardé un oeil sur Chypre, maintenant que le pays s'est assuré d'obtenir un prêt de sauvetage de 10 milliards d'euros. Les banques du pays doivent rester fermées jusqu'à jeudi, de crainte que les déposants ne s'y ruent pour vider leurs comptes.

PLUS:pc