NOUVELLES

Hausses de taxes et d'impôts dans le budget du Nouveau-Brunswick

26/03/2013 01:57 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

FREDERICTON - Le gouvernement progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick augmente les taxes sur le tabac et renonce aux baisses d'impôts prévues, afin de lutter contre un déficit qui pourrait atteindre 479 millions $ cette année.

Le budget de 8,5 milliards $ déposé mardi prévoit que l'impôt sur le revenu des particuliers sera haussé aux niveaux de 2006, ce qui devrait rapporter 136 millions $ de plus dans les coffres de l'État en 2013-14.

Le taux d'imposition sur le revenu des entreprises passera quant à lui de 10 à 12 pour cent le 1er juillet prochain, ce qui devrait rapporter au gouvernement des revenus supplémentaires de 17 millions $ au cours de l'année financière.

Les fumeurs seront aussi mis à contribution dans la lutte au déficit: ils débourseront deux cents de plus par cigarette à compter de mercredi.

Au chapitre des dépenses, le ministre des Finances, Blaine Higgs, a indiqué que son gouvernement poursuivra ses efforts dans le but de réduire la taille de la fonction publique par le biais de l'attrition, et tentera d'abaisser de 20 pour cent le recours aux congés de maladie chez les fonctionnaires.

Le ministre Higgs croit que le gouvernement peut atteindre l'équilibre budgétaire d'ici 2015-2016, si la croissance économique et les revenus sont au rendez-vous.

Par ailleurs, la dette nette de la province devrait augmenter de 594 millions $ d'ici mars 2014, pour atteindre 11,6 milliards $ — soit l'équivalent de 15 365 $ pour chaque citoyen, y compris les enfants.

PLUS:pc