NOUVELLES

Franck Scemama investi par le PS pour la législative d'Amérique du Nord

26/03/2013 04:07 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

Franck Scemama a été investi mardi par le bureau national du Parti socialiste pour la législative partielle d'Amérique du Nord, déclenchée par l'annulation de l'élection de la députée PS Corinne Narassiguin, a annoncé sa campagne.

L'élection devrait se tenir en mai, mais la date exacte n'a pas encore été fixée.

Ancien comptable d'une clinique de Montréal, Franck Scemama vit au Canada depuis 2005 et a la double nationalité franco-canadienne depuis 2012. Militant socialiste, il a aussi représenté les Français du Canada au sein de l'Assemblée des Français de l'Etranger.

Quasi-inconnu, il n'aura que quelques semaines pour se faire connaître, face à l'ancien secrétaire d'Etat et proche de Nicolas Sarkozy, Frédéric Lefebvre, réinvesti par l'UMP après une première défaite l'an dernier.

Plusieurs candidats se bousculent aussi à droite, dont Louis Giscard d'Estaing, investi par le parti UDI (centre-droit), et Julien Balkany, demi-frère du député UMP Patrick Balkany.

"C'est vrai que mon nom est nouveau, et les personnes auront à apprendre à me connaître en tant qu'individu, mais sinon sur le principe de ma candidature, c'est quelque chose de différent de Corinne mais en soi pas totalement révolutionnaire", a dit Franck Scemama à l'AFP mardi, en rappelant qu'il avait participé à la campagne de Mme Narassiguin l'année dernière.

Interrogé sur l'impact de l'impopularité du président François Hollande sur sa candidature, il a reconnu qu'il ne profiterait pas d'une vague rose. "Je mise sur un peu de hauteur et de recul de la part des Français qui sont en Amérique du Nord, qui savent, du fait d'être à l'étranger, que la crise ne concerne pas que la France, que d'autres pays également ont mis en place des décisions qui sont impopulaires", a-t-il toutefois confié.

En 2012, Corinne Narassiguin avait remporté la circonscription nouvellement créée et où Nicolas Sarkozy l'avait pourtant emporté à la présidentielle.

Le Conseil constitutionnel avait annulé son élection le 15 février car elle avait ouvert deux comptes de campagne, au lieu d'un seul comme l'exige la loi.

La suppléante de Franck Scemama est Annie Michel, enseignante à New York.

ico/bdx

PLUS:afp