NOUVELLES

USA: un Somalien plaide coupable d'aide aux shebab et à Al-Qaïda

25/03/2013 02:17 EDT | Actualisé 25/05/2013 05:12 EDT

Un Somalien, arrêté dans le golfe d'Aden en avril 2011 par les Etats-Unis, a plaidé coupable de soutien matériel aux organisations terroristes shebab et Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP), a annoncé lundi un procureur de New York.

Ahmed Warsame, âgé d'une vingtaine d'années, encourt la prison à vie pour les neuf chefs d'accusation pour lesquels il a plaidé coupable devant un juge fédéral de New York. Il a reconnu avoir apporté un soutien matériel et logistique aux insurgés islamistes shebab en Somalie, de 2007 à avril 2011, et AQAP au Yémen de 2009 à 2011, selon un communiqué.

Il aurait fourni aux insurgés somaliens des explosifs, des armes et un entraînement à leur maniement. Il en aurait lui-même possédées et utilisées en vue de défendre la cause islamiste.

Warsame aurait également facilité un accord sur les armes entre AQAP et les shebab. De 2009 à 2011, il aurait fourni un soutien matériel et financier à Al-Qaïda au Yémen, en particulier quand il vivait dans ce pays, de 2010 à son arrestation.

Pendant ces années-là, après avoir lui-même suivi un entraînement directement auprès de membres d'AQAP, il aurait comploté pour apprendre le maniement des armes et des explosifs à d'autres "terroristes ou futurs terroristes", selon le communiqué.

Warsame était en chemin vers la Somalie, où il aurait eu l'intention de faire partager ses connaissances aux shebab, quand il a été arrêté par les forces américaines dans le golfe d'Aden, en avril 2011.

"La capture de Warsame, sa coopération (avec les services du renseignement) et sa traduction devant la justice sont une victoire majeure pour les Etats-Unis, leurs citoyens et pour la justice", s'est félicité Preet Bharara, procureur de Manhattan.

chv/are

PLUS:afp