NOUVELLES

Syrie: les États-Unis entraînent des rebelles pour contrer le régime d'el-Assad

25/03/2013 08:41 EDT | Actualisé 25/05/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Les États-Unis assurent l'entraînement de combattants syriens laïcs en Jordanie, dans une tentative de renforcer les troupes affrontant le régime du président Bachar el-Assad et de contrer l'influence d'islamistes radicaux en Syrie.

Leur formation est en cours depuis plusieurs mois, ont indiqué sous le couvert de l'anonymat des responsables américains et étrangers. Le lieu exact du programme d'entraînement n'a pas été révélé, et la plupart des hommes sont des sunnites et des bédouins qui faisaient partie, auparavant de l'Armée syrienne libre, ont mentionné ces représentants.

Les forces ne sont pas intégrées à l'Armée syrienne libre, le groupe rebelle le plus important, car Washington, entre autres, craint que l'influence de milices extrémistes — dont certaines sont liées à al-Qaïda —, ne soit grandissante, ont poursuivi les représentants.

L'opération est menée par les services secrets américains et suit actuellement son cours, mais des sources à Washington ont précisé que les États-Unis n'avaient, jusqu'à maintenant, fourni aucune aide en armement. D'autres puissances, notamment la Grande-Bretagne et la France, sont impliquées dans ce programme, ont ajouté ces sources, mais on ignore encore pour l'instant si des gouvernements occidentaux fournissent du matériel ou un soutien militaire direct à ces rebelles, deux ans après le début du soulèvement syrien. Le conflit, qui s'est muté en guerre civile, a fait plus de 70 000 morts jusqu'à présent selon les estimations de l'ONU.

L'administration Obama est restée vague sur la nature exacte de l'entraînement militaire fournie aux rebelles, soulignant dans le même temps que tout était mis en oeuvre — à l'exception de l'approvisionnement en armes ou d'intervention militaire sur le terrain —, pour accélérer la chute du régime de Bachar el-Assad.

PLUS:pc