NOUVELLES

«Pandamanie» à Toronto : ils sont arrivés (VIDÉOS)

25/03/2013 07:09 EDT | Actualisé 25/05/2013 05:12 EDT

L'avion transportant deux pandas géants, des animaux convoités par le Canada depuis des années, est arrivé lundi matin vers 10 h 45 à l'aéroport Pearson de Toronto. Les deux mammifères ont ensuite été accueillis comme des chefs d'État au son de l'hymne national canadien, joué par une fanfare d'élèves.

Par ailleurs, le premier ministre du Canada, Stephen Harper, son épouse, le maire de Toronto, Rob Ford, et l'ambassadeur de la Chine notamment les attendaient sur le tarmac. M. Harper a signé l'avis de réception de ces précieux colis.

L'ambassadeur de la Chine au Canada a affirmé, lui, qu'il s'agissait d'un symbole « d'amitié » entre les deux nations.

Les deux mammifères avaient quitté la Chine dimanche soir. Leur avion devait se poser brièvement à Vancouver pour faire le plein avant de repartir pour Toronto. Au total, le vol aura duré quinze heures.

Après la cérémonie d'accueil à Pearson, les pandas seront transportés au Zoo de Toronto, où ils seront en quarantaine durant un mois, avant que le public ne puisse les voir.

Le séjour des deux pandas dans la Ville Reine durera cinq ans, avant qu'ils ne soient transférés au Zoo de Calgary pour une période additionnelle de cinq ans.

Diplomatie animale

Une entente conclue l'an dernier, lors de la visite du premier ministre Stephen Harper en Chine, a permis le prêt de ces animaux.  Selon plusieurs observateurs, Pékin se sert de ses pandas comme d'une forme de diplomatie, afin de marquer des rapprochements avec d'autres nations, en plus de redorer son image.

Toronto courtisait la Chine depuis des années, afin d'obtenir à nouveau des pandas. Le Zoo de Toronto mise sur ces animaux pour augmenter son achalandage. La Ville Reine et Calgary ont accueilli des pandas dans les années 80. Il s'agissait à l'époque d'une attraction très populaire auprès des touristes.

Le Zoo de Toronto a, toutefois, laissé entendre que ses tarifs augmenteraient de 3 $ pour éponger une partie du coût d'hébergement de ses nouveaux animaux, une facture qui s'élèvera à des centaines de milliers de dollars par année.

Les deux pandas, Da Mao, âgé de 4 ans, et Er Shun, âgée de 5 ans, ont été choisis pour leurs affinités génétiques, dans l'espoir qu'ils puissent se reproduire en captivité.

INOLTRE SU HUFFPOST

Hello Pandas