NOUVELLES

Des garderies privées subventionnées menacent de retirer leurs services

25/03/2013 06:12 EDT | Actualisé 25/05/2013 05:12 EDT
Alamy

Deux garderies privées subventionnées de Québec menacent de retirer les services aux enfants de 4 ans dès le mois de septembre en guise de protestation contre les compressions annoncées par Québec dans le réseau des garderies privées.

Les parents des enfants qui fréquentent les garderies Les Petits mosquitos, à Lac-Beauport, et Les Amis du Lac, à Charlesbourg, ont appris la nouvelle vendredi dernier lorsqu'ils sont allés chercher leur bambin.

Les deux garderies font partie du Rassemblement des garderies privées du Québec (RGPQ). L'organisation, qui compte 147 membres, veut dénoncer les compressions de 18 millions de dollars annoncées par le gouvernement Marois dans le réseau des garderies privées.

Les deux garderies estiment qu'elles ne seront plus en mesure de s'occuper adéquatement des enfants de 4 ans, d'autant que le gouvernement compte offrir dès septembre la maternelle pour les enfants de 4 ans dans certains milieux.

« Le parent doit aussi se rendre compte que nous, on ne peut pas couper dans la qualité de nos services et le gouvernement surtout doit comprendre qu'on ne peut pas couper dans la qualité des services », plaide Bambina Gabliardi, présidente du RGPQ.

« En nous faisant deux coupures et en nous obligeant à rencontrer aussi les exigences qu'ils nous mettent à 93 % du salaire des CPE, on ne l'a plus l'argent pour faire face à une qualité qu'on veut maintenir », ajoute-t-elle.

Le RGPQ fait circuler une pétition qu'il entend déposer au cabinet de la ministre de la Famille, Nicole Léger. De son côté, l'attaché de presse de la ministre, Bruno-Pierre Cyr, a rappelé que cette dernière demeure ferme sur l'objectif global de réaménagement budgétaire, mais qu'elle demeure souple sur les moyens afin d'y parvenir.

Les discussions continuent avec les partenaires, assure-t-on du côté du ministère, qui ne fera pas d'autres commentaires avant d'avoir pris connaissance de la lettre du RGPQ et de la pétition que fait circuler le RGPQ.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le meilleur et le pire du gouvernement Marois