NOUVELLES

Centrafrique: les locaux des Nations unies ont été pillés (porte-parole)

25/03/2013 02:55 EDT | Actualisé 25/05/2013 05:12 EDT

Les bureaux et des logements de personnels de l'ONU en Centrafrique ont été pillés lorsque les rebelles de la Séléka ont chassé le pouvoir en place ce week-end, a rapporté lundi un porte-parole des Nations unies.

Les pillages se poursuivaient lundi et des coups de feu sporadiques étaient entendus à Bangui alors que le Conseil de sécurité des Nations unies devait justement discuter de la situation en Centrafrique plus tard dans la journée, selon ce porte-parole, Martin Nesirky.

"Il semble que selon nos informations il y a toujours des coups de feu et il y a toujours des pillages à Bangui", a précisé M. Nesirky. "Plusieurs bureaux des Nations unies et des logements de collaborateurs, tant locaux qu'étrangers, ont été pillés".

Les 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU devraient demander dans la journée le retour à l'ordre constitutionnel, après que le président François Bozizé a dû fuir le pays devant l'avancée de troupes rebelles menées par Michel Djotodia.

"Il y a un nouveau président, qui s'est auto-proclamé de manière complètement inconstitutionnelle et la question que nous nous posons tous, c'est comment revenir à une situation conforme à la constitution", a déclaré de son côté l'ambassadeur de France à l'ONU, Gérard Araud.

"Nous allons voir ce que nous pouvons faire dans les jours à venir pour convaincre le nouveau président d'organiser des élections", a-t-il poursuivi.

Le chef de la coalition Séléka, Michel Djotodia, s'est auto-proclamé nouveau président de la République centrafricaine. Il a déclaré à la radio RFI qu'il comptait organiser des "élections libres et transparentes" d'ici trois ans.

La France, les Etats-Unis et le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, ont appelé les rebelles à respecter l'accord de paix signé le 11 janvier, qui mettait en place un gouvernement d'unité nationale.

Le Premier ministre Nicolas Tiangaye, figure de l'opposition à Bozizé, a été laissé en place.

tw/bdx/are

PLUS:afp