NOUVELLES

Opération « nickel » dans le Port de Québec

24/03/2013 01:28 EDT | Actualisé 23/05/2013 05:12 EDT

Des invités triés sur le volet par Arrimage Québec, dont des représentants de la Ville, de la Santé publique, du Port de Québec et du ministère de l'Environnement, ont assisté dimanche au déchargement d'une cargaison de nickel dans le Port de Québec.

Le vraquier Umiak a disposé de son chargement en après-midi. L'opération s'est faite à l'abri des journalistes, qui faisaient néanmoins le pied de grue à la guérite à l'entrée du Port de Québec.

La direction d'Arrimage Québec a précisé que la visite de dimanche était fermée aux médias pour des raisons de sécurité.

Johanne Lapointe, porte-parole d'Arrimage Québec, a fait savoir qu'une autre visite, cette fois pour les médias, aura lieu en avril. « La prochaine visite qu'on fait, c'est avec les médias et on en fait même une grand public d'ici la fin du printemps. On a des mesures de sécurité à suivre, pour la sécurité de tout le monde aussi, on a choisi de le faire comme ça », a affirmé Mme Lapointe.

Cette opération survient au moment où plusieurs citoyens se disent inquiets pour leur santé en raison de la présence de poussière de nickel à Limoilou.

Samedi, le maire Labeaume a tenu à rassurer la population. D'ici un mois, la source de la contamination devrait être identifiée, a dit le maire de Québec.

De son côté, Arrimage Québec s'est d'ores et déjà défendue d'avoir quelque chose à cacher dans le dossier de la poussière de nickel à Limoilou.

PLUS:rc