NOUVELLES

Le NPD présentera un candidat en vue de l'élection partielle dans Labrador

24/03/2013 09:59 EDT | Actualisé 24/05/2013 05:12 EDT

Rejetant une suggestion du Parti Vert, le Nouveau Parti démocratique du Canada a choisi un spécialiste des affaires nordiques en vue de l'élection complémentaire dans la circonscription de Labrador, qui n'a toujours pas été annoncée officiellement.

Harry Borlase a été sélectionné à l'issue d'un scrutin en ligne dimanche

M. Borlase a grandi à Nain et à Happy Valley-Goose Bay, et a consacré sa carrière professionnelle aux dossiers liés au nord du pays, tout récemment chez C-CORE, une organisation indépendant de recherche et développement sans but lucratif.

Le siège de la circonscription de Labrador est devenu vacant à la suite de la démission de Peter Penashue, il y a une dizaine de jours. Le député et ministre conservateur a remis sa démission après que Élections Canada eut découvert que la campagne de M. Penashue avait reçu 28 contributions illégales. Ce dernier envisage se présenter à l'élection partielle.

La chef du Parti Vert, Elizabeth May, a annoncé que sa formation ne présentera pas de candidat dans Labrador et avait demandé au NPD de faire de même, pour aider le Parti libéral à remporter ce scrutin. Lors des élections générales du 2 mai 2011, le libéral Todd Russell avait perdu aux mains de M. Penashue par seulement 79 voix.

Mais selon le directeur national du NPD, Nathan Rotman, ce sont les électeurs qui devraient décider.

«Si quelqu'un devrait se désister dans cette élection complémentaire pendant que Élections Canada complète son enquête, c'est Peter Penashue», a déclaré M. Rotman dans un courriel.

«Le NPD respecte le droit des Canadiens d'effectuer un choix démocratique — et va faire en sorte qu'ils aient une oppportunité de voter pour le NPD, s'ils le désirent.»

PLUS:pc