NOUVELLES

GP de Malaisie - Démonstration de force sur fond de conflit à Bornéo

24/03/2013 03:27 EDT | Actualisé 23/05/2013 05:12 EDT

Une démonstration de force, mi-politique, mi-folklorique, a eu lieu dimanche sur le circuit de Sepang, une heure avant le départ du Grand Prix de Malaisie de Formule 1, sur fond de conflit dans la jungle de Bornéo entre les Philippines et la Malaisie.

Plusieurs dizaines d'étudiants d'une école d'officiers malaisiens, en tenue militaire et maquillage commando, sont venus sur la ligne droite des stands, devant la tribune principale et le Paddock Club où se trouvaient de nombreuses personnalités, pour faire un "haka" spectaculaire, à la façon de l'équipe de rugby de Nouvelle-Zélande, les fameux All Blacks.

Le conflit à Bornéo a déjà fait 60 morts depuis la mi-février, quand plusieurs centaines de Philippins fidèles à un "sultan" auto-proclamé, Jamalul Kiram III, ont débarqué par la mer dans l'Etat malaisien de Sabah, au nord de Bornéo. Leur chef, âgé de 74 ans, réclame ce territoire grand comme l'Irlande et peuplé de trois millions d'habitants.

Les élèves-officiers ont d'abord souri et tiré la langue, au début du "haka", puis ont sorti leurs poignards pour conclure.

Le président français de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), Jean Todt, a assisté à cette démonstration de force, alors qu'il a horreur qu'on mélange le sport et la politique.

L'ambassadrice de France en Malaisie, Mme Martine Dorance, venue apporter son soutien aux quatre pilotes français participant à la saison 2013 de Formule 1, était aussi présente sur le circuit de Sepang au moment de cette parade très particulière, vraisemblablement inédite en Formule 1.

Après trois semaines de conflit avec les forces malaisiennes, le "sultan" Jamalul Kiram III a proposé début mars une cessation unilatérale des combats, rejetée immédiatement par le Premier ministre malaisien Najib Razak, en visite surprise dans la région et bientôt en campagne électorale, qui a exigé "la reddition immédiate" des insurgés.

dlo/eb

PLUS:afp