NOUVELLES

Au Nouveau-Brunswick, les patient se détournent du traitement Zamboni

24/03/2013 02:47 EDT | Actualisé 24/05/2013 05:12 EDT

FREDERICTON - Deux ans après que le Nouveau-Brunswick eut décidé de venir en aide aux personnes atteintes de sclérose en plaques en les aidant à payer pour un traitement controversé offert uniquement à l'extérieur du pays, le nombre de patients ayant sollicité l'assistance du gouvernement est demeuré bien en-deçà des attentes.

Selon le ministère des Finances, 82 demandes ont été approuvées depuis le 1er avril 2011 et aucune requête n'a été déposée au cours des deux derniers mois.

Le gouvernement provincial avait pourtant budgétisé 400 000 $ pour les deux premières années du programme, une somme assez importante pour venir en aide aux 160 personnes aux prises avec cette maladie neurologique dégénérative.

Chaque candidat, s'il est accepté, a droit à 2500 $. Cette somme doit toutefois être égalée par un groupe communautaire.

Le traitement en question, imaginé par le médecin italien Paolo Zamboni, consiste à débloquer les veines du cou afin d'améliorer la circulation sanguine.

Or, selon le docteur Jock Murray, neurologue à l'Université Dalhousie, à Halifax, toutes les études qui ont suivi se sont soldées par des résultats insatisfaisants, peu importe l'endroit dans le monde où elles ont été menées.

«Les gens sont de moins en moins intéressés par ce programme au fur et à mesure que, chaque mois, de nouvelles études négatives sont publiées», affirme-t-il.

L'université de Buffalo a récemment publié une étude menée auprès de 30 personnes atteintes de sclérose en plaques selon laquelle aucun bénéfice n'avait été mesuré en termes de symptômes, de progression de la maladie et de qualité de vie.

A l'aide de tests d'imagerie par résonance magnétique, les chercheurs ont même observé, au terme du traitement, que le nombre de lésions cervicales, l'une des caractéristiques importantes de la maladie, de certains patients avait augmenté.

Le traitement, offert dans certaines régions du monde comme le Mexique et Porto Rico, coûte normalement environ 10 000 $.

Personne au ministère de la Santé n'a voulu commenté le statut du programme, alors que le budget provincial doit être publié jeudi.

Le Nouveau-Brunswick est la seule province canadienne à offrir de l'argent aux patients désirant se prévaloir du traitement Zamboni.

PLUS:pc