NOUVELLES

Le Québécois Karl Ouimette est solide à son premier match comme partant

23/03/2013 04:24 EDT | Actualisé 23/05/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'entraîneur-chef Marco Schällibaum avait réservé une surprise aux partisans de l'Impact — et aux journalistes — en vue du match face aux Red Bulls de New York: le défenseur québécois Karl Ouimette a été inséré dans la formation partante du onze montréalais.

Le Québécois, qui a grandi au sein de l'Académie de l'Impact, a ainsi effectué une première sortie à titre de titulaire en première division nord-américaine. L'arrière de Repentigny a amorcé le match en défense centrale, à la place d'Alessandro Nesta, blessé aux adducteurs contre le TFC, samedi dernier.

Schällibaum avait bien caché son jeu: même s'il a averti Ouimette jeudi de la possibilité de l'utiliser comme partant, jamais ses intentions n'ont été dévoilées à l'entraînement.

«On me l'a annoncé jeudi, puis on me l'a confirmé vendredi, a indiqué l'athlète de 20 ans. Disons que je n'ai pas très bien dormi dans la nuit de vendredi à samedi. Il faut dire que j'ai attrapé un petit virus vendredi, ce qui n'a pas aidé.»

Ce virus n'a pas semblé l'affecter: sur le terrain pour les 90 minutes du match, le Québécois n'a pas une seule fois mis son équipe dans le pétrin.

«C'est un jeune qui est très bon, très, très bon. Il n'a pas fait de faute, a analysé Schällibaum. Il a gardé son jeu simple. C'est ce que je lui avais demandé.»

L'entraîneur-chef du onze montréalais a toutefois insisté pour dire que l'insertion de Ouimette dans la formation partante de l'Impact ne signifie pas que l'Américain Zarek Valentin, qui n'a pas été retenu parmi les 18 joueurs en uniforme pour le match, ait reculé dans l'organigramme de l'équipe.

«Non, c'est un choix tactique, a indiqué Schällibaum. (Fabian Espindola) va plus ou moins sur notre côté gauche et il s'installe toujours pour tirer du gauche en premier, alors c'était plus un choix tactique. Je voulais y aller avec Jeb (Brovsky) et Matteo (Ferrari) qui ont plus d'expérience pour fermer notre côté gauche. Ce n'était pas un choix contre (Zarek Valentin), mais un choix pour l'équipe.»

Les coéquipiers de Ouimette avaient d'ailleurs de bons mots pour lui à l'issue de ce premier test.

«Il a joué un bon match, il a été très solide dans les duels, ce qui est sa force, a estimé le milieu de terrain Patrice Bernier. Il a montré beaucoup de caractère et de sang-froid. C'est bien de voir un joueur de cet âge-là connaître un match pareil.»

«Je crois qu'il a fait de l'excellent travail, a pour sa part déclaré Ferrari, son partenaire en défense centrale. Il était très calme sur le terrain, très concentré. Nous avons beaucoup parlé. Je crois qu'il a joué un très bon match, mais je ne suis pas surpris: j'étais certain que ce serait le cas. Je suis content pour lui.»

Meilleur match de Di Vaio

Par ailleurs, Schällibaum croit que l'attaquant Marco Di Vaio, unique marqueur de la rencontre, a disputé son meilleur match de la saison.

«Il a fait du bon travail, pas qu'il n'en ait pas fait dans les trois matchs précédents. (Samedi), il était plus frais, il a eu beaucoup d'occasions. Malheureusement, il n'a pas pu marquer un deuxième but, mais il a beaucoup travaillé.»

L'entraîneur-chef a vanté la condition physique de l'Italien de 36 ans.

«Avec l'âge, il faut aussi avoir du rythme. C'est quelqu'un de très discipliné, avec de bonnes habitudes. Je le sentais très vite (samedi).»

«Je me sens mieux à chaque match, a acquiescé Di Vaio. Chaque match, on va de l'avant en tant qu'équipe. On joue mieux. Je me sens mieux. Toutes ces choses mises ensemble font que ça va bien. Mais la saison n'est pas terminée. On doit continuer comme ça.»

PLUS:pc