NOUVELLES

GP de Malaisie - Qualifications: déclarations

23/03/2013 08:11 EDT | Actualisé 23/05/2013 05:12 EDT

Felipe Massa (BRA/Ferrari, 2e temps): "Je pense que la pluie nous a un peu aidés, car je ne sais pas si on aurait pu faire 2e et 3e sur une piste sèche, par rapport à d'autres voitures qui sont rapides, comme celles de Webber, de Kimi (Räikkönen), et même les Mercedes. Donc je pense que c'était une bonne séance de qualifications pour nous. Nous avons pris la bonne décision dès le début de la Q3 (ndlr: la 3e partie de la séance) et j'ai pu faire un bon tour tout de suite, malgré les conditions et le fait qu'il y avait encore beaucoup d'eau sur la piste. Après, je me suis arrêté pour mettre un nouveau train de pneus, la piste était plus rapide, la trajectoire sèche commençait à apparaître, il pleuvait moins, et en l'espace d'un tour c'était complètement différent, et j'ai encore réussi un bon tour. Ca doit faire un bon moment qu'on n'a pas tous les deux (avec Alonso) une bonne voiture placée dans le Top 3 des qualifications. L'équipe a bien travaillé, cet hiver et ici ce week-end. J'ai hâte de prendre le départ de la course, ce sera long et difficile, et tout peut arriver à cause de la dégradation des pneus, de la stratégie, de la pluie".

Fernando Alonso (ESP/Ferrari), 3e temps: "On va essayer de faire une bonne course et de marquer le plus de points possible. Nous ne sommes pas sûrs du niveau de performance que nous aurons en conditions de course, car chaque fois que nous faisons un long relais nous sommes un petit peu inconstants, parfois ça va, parfois non. A Melbourne, nous avions un bon rythme en course, et vendredi nos longs relais étaient plutôt bons, donc nous avons de bonnes raisons d'être optimistes. Il faut qu'on utilise toutes les informations qu'on a accumulées vendredi et samedi, aux essais libres, surtout pendant les longs relais, et même en qualifications, car sur cette piste chaque tour est important, vu que ça change tout le temps: la température, la météo, etc. Dimanche, je pense qu'il pleuvra à un moment ou à un autre, comme tous les après-midis, et il faudra être prêts à y faire face. La seule chose positive, c'est que notre voiture est efficace dans les deux conditions, sous la pluie et sur le sec. Donc nous n'avons pas peur de ce qui va tomber du ciel. Quoi qu'il arrive, nous le prendrons et nous ferons le maximum pour être compétitifs. Les caractéristiques de ce circuit sont plutôt extrêmes, en termes d'exigence pour les pneus, donc le timing est crucial: si on fait un tour de trop avec les mauvais pneus, on peut perdre beaucoup de temps, plus que sur les autres circuits. Donc il va falloir être très bon sur la prise de décision, être très concentrés. Il n'y aura pas de place pour la moindre erreur".

dlo/bpa

PLUS:afp