NOUVELLES

Financement illégal: la CAQ va rembourser, assure Jacques Duchesneau

23/03/2013 04:11 EDT | Actualisé 23/05/2013 05:12 EDT

BOUCHERVILLE, Qc - La Coalition Avenir Québec (CAQ) promet de rembourser les dons illégaux récoltés par la défunte Action démocratique du Québec (ADQ).

Au premier jour du conseil général de la CAQ samedi à Boucherville, le député de Saint-Jérôme, Jacques Duchesneau, a assuré que sa formation collaborera avec le Directeur général des élections (DGE). Ce dernier a prévenu les partis politiques qu’ils pourraient devoir rembourser des dons perçus grâce à des prête-noms.

Le bureau du DGE a fait parvenir des lettres au Parti libéral, au Parti québécois, à la CAQ et à neuf partis municipaux pour les aviser de la mesure. Cette décision a été prise dans la foulée des révélations faites à la commission Charbonneau.

«On va collaborer avec le DGE. Ça fait plus d'un an que je dis que le DGE doit intervenir. Alors, bravo, il a fait la bonne chose, et il peut s'assurer de 100 pour cent de notre collaboration», a déclaré le député de Saint-Jérôme.

M. Duchesneau a indiqué que son parti va assumer ses responsabilités même si c'est l'ADQ qui est visée dans ce dossier. L'ADQ a cessé d'exister en 2011 après sa fusion avec la CAQ.

«C'est un peu comme si vous achetez une maison et il y a un vice caché. Vous l'assumez», a fait valoir M. Duchesneau.

Le montant à rembourser n'a été précisé mais certains médias ont rapporté qu'il s'agirait d'environ 40 000 $.

Plus tard samedi, le Parti québécois a également confirmé son intention de rembourser les sommes qu'exigera le DGE.

«Le Parti québécois remboursera ce qui lui sera prescrit par le Directeur général des élections, selon l'analyse que le DGE fera de ce qu'il considère, ou sera en mesure de déterminer, être des contributions illégales au Parti québécois, comme il va le faire pour les autres partis», a déclaré le directeur général du PQ, Sylvain Tanguay, en entrevue avec La Presse Canadienne.

M. Tanguay, qui dit n'avoir aucune idée des montants qui pourraient être réclamés, a également fait savoir que les sommes exigées, le cas échéant, seront puisées à même les fonds du Parti québécois.

PLUS:pc