NOUVELLES

Côte d'Ivoire: une attaque fait six morts dans l'ouest du pays

23/03/2013 06:10 EDT | Actualisé 23/05/2013 05:12 EDT

ABIDJAN, Côte d’Ivoire - Des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu tôt samedi matin dans un village de l'ouest de la Côte d'Ivoire avant de l'incendier, tuant trois personnes avant de périr à leur tour.

Selon la porte-parole de la mission de paix de l'ONU au pays, Sylvie van den Wildenberg, les victimes de la fusillade sont deux civils, les trois assaillants et un membre des dozos, un groupe de chasseurs traditionnels officieusement devenu responsable du maintien de la sécurité dans l'ouest du pays.

La fusillade s'est produite dans le village de Petit Guiglo, situé à environ 25 kilomètres au sud-ouest de Blolequin.

Il s'agit du troisième attentat à survenir en moins de deux semaines dans la portion occidentale de la Côte d'Ivoire, où certaines des pires atrocités avaient été commises pendant les violences post-électorales de 2010-2011.

Le chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU en Côte d'Ivoire, Ute Kollies, a déclaré que les affrontements avaient pu causer d'importants dommages sur les plans matériel et humain. Il était cependant impossible, samedi soir, de dresser un bilan complet en raison de l'éloignement du village.

Selon une note interne de la mission de paix de l'ONU, l'attaque a débuté vers 6 heures du matin et a pris fin vers midi, heures locales.

PLUS:pc