NOUVELLES

Ballon d'or 2012 : Mourinho maintient ses accusations et soutient Pandev

23/03/2013 10:43 EDT | Actualisé 23/05/2013 05:12 EDT

L'entraîneur du Real Madrid José Mourinho a maintenu samedi à Setubal ses accusations d'irrégularités dans l'attribution du Ballon d'or 2012 au meilleur entraîneur mondial et remercié Goran Pandev, capitaine de Macédoine, d'avoir "assumé publiquement" sa version des faits. "Je ne suis pas allé à la cérémonie, non pas parce que je n'ai pas gagné, je n'y suis pas allé parce qu'on m'a dit que les choses n'étaient pas claires", a déclaré José Mourinho lors d'une conférence de presse dans sa ville natale, se référant à son absence au gala du Ballon d'or 2012.

Une absence remarquée lors de cette remise de prix en janvier dernier, organisée par la Fédération internationale de football association (FIFA), qui récompense les meilleurs joueurs et entraîneurs de la planète.

José Mourinho a enfoncé le clou en tenant à remercier le capitaine de la sélection macédonienne, Goran Pandev qui lui avait apporté son soutien jeudi.

"Je remercie simplement une personne parmi les nombreuses autres qui m'ont téléphoné pour m'avertir [des supposées irrégularités de vote], parce que ce n'est pas facile", a-t-il dit.

"Cette personne qui a eu la l'honneur et la force d'assumer publiquement quand d'autres m'ont demandé l'anonymat, un anonymat respectable que je ne critique pas", a-t-il conclu, confirmant aux journalistes qu'il remerciait "le capitaine de la sélection de Macédoine".

Mardi, Mourinho avait dénoncé dans une interview à la Télévision publique portugaise (RTP) des "irrégularités" dans l'élection du meilleur entraîneur de l'année 2012 organisé par la FIFA.

Des propos auxquels la FIFA avait répondu immédiatement, par un communiqué à la RTP, insistant au contraire sur la régularité du vote.

La polémique enflait jeudi avec une interview de Goran Pandev, à la chaîne espagnole La Sexta, qui affirmait avoir voté Mourinho mais que sa voix avait été donnée à Vicente del Bosque, sélectionneur espagnol et vainqueur du Ballon d'or 2012.

La FIFA a alors publié vendredi sur son site le fax du vote de la Fédération macédonienne de football attestant du vote signé de Goran Pandev pour del Bosque.

Malgré la preuve apportée par la FIFA, Goran Pandev soutient toujours que cette signature n'est pas la sienne.

cgc/pid

PLUS:afp