NOUVELLES

Une tempête de sable perturbe la fin de la visite d'Obama en Israël

22/03/2013 07:02 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

Une forte tempête de sable soufflant sur la Terre sainte a perturbé vendredi la fin de la première visite du président américain Barack Obama en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Après une matinée ensoleillée, M. Obama a dû renoncer à monter à bord d'un hélicoptère pour se rendre comme programmé dans la ville palestinienne de Bethléem, à six kilomètres de Jérusalem, et prendre une limousine à la place, a indiqué la police israélienne.

Il y a visité la basilique de la Nativité, le lieu de naissance de Jésus selon la tradition chrétienne, en compagnie du président palestinien Mahmoud Abbas avant son départ en milieu d'après-midi pour la Jordanie.

Le président américain doit emprunter aussi la route pour l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv en raison des vents violents et du manque de visibilité qui affectent la région, a précisé une porte-parole de la police. La principale autoroute qui conduit à Tel-Aviv a été fermée à la circulation pour laisser passer le convoi présidentiel américain.

L'aéroport même était balayé par des rafales puissantes et la visibilité était presque nulle, selon des journalistes de l'AFP.

La cérémonie officielle de départ du chef de la Maison Blanche a été annulée. Seule une poignée de dignitaires accompagneront M. Obama jusqu'à Air Force One.

La visite du président Obama a mobilisé pas moins de sept hélicoptères américains pour les courts trajets aériens entre ses différents déplacements.

hmw-agr/tp

PLUS:afp