NOUVELLES

Un nouveau centre d'hébergement à Laval

22/03/2013 01:30 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

Les Lavallois peuvent maintenant compter sur L'Aviron, une maison d'hébergement de 30 unités pour des personnes itinérantes ou en difficulté. Le gouvernement du Québec a inauguré le projet de 4,8 millions de dollars vendredi matin à Laval.

La Société d'habitation du Québec (SHQ) a investi 1,9 million de dollars - dans le cadre de son programme AccèsLogis Québec - pour la réalisation du projet, en plus de garantir le prêt hypothécaire que L'Aviron a dû contracter pour compléter le financement.

La Ville de Laval et le gouvernement du Canada ont respectivement versé 530 000 $ et 360 000 $ dans le projet.

Le député de Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin, a procédé à l'inauguration de la maison d'hébergement au nom du ministre québécois des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault.

« L'Aviron est la réalisation du rêve de nombreux partenaires préoccupés par la vulnérabilité des gens sans logis », a déclaré la présidente du conseil d'administration de L'Aviron, Carole Pagé.

« Nous souhaitons leur offrir un toit, mais aussi, et surtout, les accompagner vers la réinsertion sociale », a-t-elle poursuivi.

Pauvreté croissante à Laval

La pauvreté et l'itinérance sont des problèmes grandissants à Laval. Dans certains quartiers, comme à Pont-Viau, un enfant sur quatre vit dans la pauvreté. Le centre communautaire du quartier accueille d'ailleurs de plus en plus de démunis.

Au Relais communautaire de Laval, qui offre des repas collectifs depuis sa création en 1984, la demande est en hausse de 10 % par année.

Avec une population d'environ 400 000 habitants, Laval est la troisième ville en importance au Québec. Elle s'étend sur un vaste territoire et n'a pas de centre-ville. L'île Jésus est prospère, mais l'itinérance, les gangs de rue, la prostitution et le trafic de drogue font partie du paysage depuis les 10 dernières années.

PLUS:rc