NOUVELLES

Raikkonen fait le métronome

22/03/2013 08:38 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

Kimi Raikkonen a montré en Malaisie vendredi que son début de saison australien n'était pas dû à un heureux alignement des planètes. Le Finlandais a été le plus rapide des premiers essais libres à Sepang.

Raikkonen a fini au deuxième rang de la première séance, derrière la Red Bull de Mark Webber, après avoir eu un souci de SREC (système de récupération d'énergie), et a été encore plus vite dans la deuxième. Il n'a fait que 13 tours avant que la pluie ne vienne perturber le cours des choses. Il a devancé l'autre Red Bull, celle de Sebastian Vettel, de 19 millièmes de secondes.

« La voiture semble aussi bonne que pendant la dernière course, nous n'avons pas vraiment de problèmes, s'est réjoui Raikkonnen. La qualification (à Melbourne) n'était pas normale (pour Lotus), c'est très difficile de savoir où nous serons dans des conditions normales. Aujourd'hui, c'était bien, mais nous aurions pu aller plus vite. »

Les pilotes Ferrari Felipe Massa et Fernando Alonso ont fini dans cet ordre derrière le duo de tête. Soit en haut du classement, le même groupe qu'à l'arrivée du Grand Prix d'Australie.

« La voiture s'est bien comportée dans toutes les conditions, c'est une très bonne nouvelle pour nous, a dit Alonso. Ce circuit est plus représentatif (que Melbourne) pour évaluer les performances de la voiture, il était donc important de vérifier si les impressions que nous avions depuis cet hiver n'étaient pas qu'une illusion. Avec les pneus mediums (tendres), je n'avais pas le bon équilibre. Si cela avait été le cas, j'aurais fait mieux, tout comme j'ai réussi à le faire avec les durs. »

Encore une fois, la Lotus E21 du Finlandais a montré qu'elle préservait ses gommes. Que ce soit les pneus durs, les mi-durs (medium), avec peu d'essence ou le réservoir plein, la E21 est dans le rythme. Ce qui énerve la concurrence.

« Je n'arrive pas à comprendre comment on peut fabriquer un pneu qui explose (perd toute son adhérence) tout d'un coup, a dit Vettel en fin de journée, en pointant du doigt la dégradation soudaine de ses gommes Pirelli. Il ne faut pas être un génie pour prévoir que dimanche, si la piste est sèche, tout va se jouer sur les pneus. J'espère qu'on en aura assez pour finir la course. »

Le coéquipier de Raikkonen, Romain Grosjean a obtenu le 6e temps, juste derrière Mark Webber, devant les pilotes Force India et les pilotes Mercedes-Benz qui ont complété le top 10. 

Il a terminé neuvième des deux séances disputées vendredi, mais l'important n'était pas là. Les rivales de Mercedes se plaignaient de l'usure des pneus, Hamilton a trouvé que ses gommes avaient bien résisté vendredi après-midi avec des réglages course.

« Nous avons beaucoup tourné cet après-midi, je ne pense pas que nous avons trop usé nos pneumatiques, a expliqué Lewis Hamilton (9e). C'était plus compliqué ce matin, la voiture survirait beaucoup à cause des réglages. Nous avons progressé sur notre rythme dans les longs relais, mais les autres aussi. Les Lotus semblent vraiment rapides. »

McLaren ne pourra pas faire beaucoup mieux qu'en Australie. Sergio Perez et Jenson Button l'ont constaté, enregistrant les 11e et 12e chronos, vendredi. Sur piste humide, Button a tourné un peu plus vite en pneus intermédiaires.

« Je ne comprend pas pourquoi nous sommes aussi loin des meilleurs sur le sec, a dit Button. Nous en cherchons les raisons, et j'espère que cela va nous aider sur le développement de la voiture. Nous avions peut-être moins d'essence, mais je pense que nous avons encore prouvé, comme à Melbourne, que nous savions faire fonctionner les intermédiaires. »

Deuxième séance d'essais libres du GP de Malaisie :

  1. Kimi Raikkonen (FIN/Lotus-Renault) 1:36,569 à la moyenne de 206,638 km/h
  2. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) 1:36,588
  3. Felipe Massa (BRA/Ferrari) 1:36,661
  4. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) 1:36,985
  5. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) 1:37,026
  6. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) 1:37,206
  7. Nico Rosberg (GER/Mercedes-Benz) 1:37,448
  8. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes-Benz) 1:37,571
  9. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:37,574
  10. Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes-Benz) 1:37,788
  11. Sergio Pérez (MEX/McLaren-Mercedes-Benz) 1:37,838
  12. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:37,865
  13. Nico Hülkenberg (GER/Sauber-Ferrari) 1:38,068
  14. Esteban Gutierrez (MEX/Sauber-Ferrari) 1:38,645
  15. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) 1:38,738
  16. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) 1:38,801
  17. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari) 1:38,904
  18. Jules Bianchi (FRA/Marussia-Cosworth) 1:39,508
  19. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault) 1:39,660
  20. Charles Pic (FRA/Caterham-Renault) 1:40,757
  21. Giedo van der Garde (NED/Caterham-Renault) 1:40,768
  22. Max Chilton (GBR/Marussia-Cosworth) 1:41,438

PLUS:rc