NOUVELLES

Michael Applebaum demande l'appui des Montréalais pour boucher les nids-de-poule

22/03/2013 02:16 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT
PA
Cars pass by a pothole near the Gloucester city centre as many roads in the South West are in need of repair and resurfacing work after a year of heavy rainfall and recent flooding, creating potholes and debris.

MONTRÉAL - Situation pour le moins loufoque à Montréal alors que le maire Michael Applebaum en est rendu à sonder la population pour lui demander si elle veut que les nids-de-poule soient réparés ou non.

Le maire Applebaum s'est présenté dans le Vieux-Montréal, vendredi, pour boucher lui-même un nid-de-poule avant de lancer son appel à l'aide, alors qu'il se trouvait à quelques mètres à peine du Club 357-C, ce club privé où plusieurs tractations douteuses impliquant divers acteurs de la Commission Charbonneau se seraient déroulées.

Or, c'est justement à cause d'allégations visant plusieurs entreprises qui ont remporté des appels d'offres en janvier dernier pour fournir l'asphalte à la Ville que le maire se tourne vers la population.

Plus tôt cette semaine, le conseil municipal de Montréal a en effet refusé d'avaliser l'octroi des contrats pour réparer les nids-de-poule après le 15 avril, craignant de voir des entreprises dont la probité est douteuse obtenir les contrats en question. Le conseil a plutôt voté en faveur d'une motion qui renvoie le dossier au comité exécutif.

Le maire demande donc à la population de se prononcer, par voie de sondage en ligne, afin de faire pression sur les élus pour qu'ils acceptent d'octroyer les contrats et permettent ainsi la réalisation des travaux.

Le comité exécutif et le maire pourraient assumer eux-mêmes la décision, mais il semble que tous soient craintifs face à la possibilité d'accorder des contrats à des firmes dont ils ne sont pas certains de l'honnêteté pour l'instant.

INOLTRE SU HUFFPOST

Réactions: Applebaum sous enquête
La commission Charbonneau en bref