NOUVELLES

Marathon - L'armada kényane visera le record du monde à Londres

22/03/2013 12:45 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

Les meilleurs spécialistes kényans ont estimé que le record du monde du marathon, détenu en 2h 03 min 38 sec par l'un d'eux, Patrick Makau, avait de grandes chances de tomber à l'occasion de l'épreuve de Londres, le 21 avril.

Les athlètes soulignent en effet que la course rassemblera le plateau le plus relevé de l'histoire, avec 11 engagés ayant un record personnel à moins de 2h 06 min.

On retrouvera notamment les trois médaillés des jeux Olympiques de Londres, mais aussi les vainqueurs 2012 des marathons majeurs du circuit (Berlin, Chicago, Londres, Francfort, Dubai).

Makau avait établi la marque planétaire le 25 septembre 2011 à Berlin. "Si les conditions météo sont bonnes, nous serons en mesure de tenter le record. Je m'attends à une course rapide étant donné la forte participation kényane", a remarqué le détenteur du record.

Après une saison 2012 décevante, en raison d'une blessure qui l'a notamment privé des JO, Makau a indiqué qu'il espérait battre son propre record. "Mais je ne serais pas surpris si c'était un autre membre de notre groupe", a-t-il ajouté.

Wilson Kipsang, vainqueur du marathon de Londres l'an dernier, et Geoffrey Mutai, figurent aussi parmi les favoris. Mais les Kényans devront aussi se méfier des Ethiopiens Ayele Abshero et Tsegaye Kebede, qui ont déjà couru les 42,195 km en 2h 04 min.

aik-sas-asc/bm

PLUS:afp