DIVERTISSEMENT

Made au Québec : un nouvel ELAN pour les artistes anglophones (ENTREVUE)

22/03/2013 09:20 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT
Christian Leduc

Représentants de diverses communautés artistiques de langues française et anglaise se sont réunis vendredi dans un édifice de Montréal afin de célébrer la naissance du nouveau site web d'ELAN (English Language Arts Network du Québec). Discussion avec le fondateur et directeur général Guy Rodgers, un passionné des arts et un convaincu de la bonne entente entre les deux solitudes.

L'événement se déroulait dans l'édifice phare de la scène artistique qu'est l'édifice Belgo (situé sur la rue Sainte-Catherine au centre-ville), plus précisément à la Galerie des Territoires. Professionnels, créateurs, journalistes et autres intervenants qui animent le milieu culturel étaient témoins d'un geste supplémentaire dans l'intarissable tentative de rapprocher anglophones et francophones.

Made au Québec, c'est le nom de ce projet Internet qui vise à faire connaître davantage les artistes anglophones de la province aux autres Québécois francophones.

« Ce site a pour mission d'aider les deux communautés à se connaître davantage entre elles, explique en entrevue M. Rodgers. Grâce à Made au Québec, ELAN (initiative née en 2004) veut appuyer encore un peu plus les artistes dans leurs démarches qui visent à développer de nouveaux publics, à Montréal, mais aussi ailleurs au Québec. Notre rôle est également de provoquer les échanges, rencontres et la circulation des idées. C'est important, particulièrement dans le domaine culturel. »

Une nouvelle ère

« Le prix remporté aux Grammy Awards en 2011 par la formation montréalaise Arcade Fire a été une sorte d'élément déclencheur. À l'Assemblée nationale, les politiciens ont même salué l'existence d'artistes anglophones comme bénéfice social québécois, en donnant en exemple ce groupe. Étant donné le bouillonnement culturel anglophone des dernières années au Québec (en musique, certes, mais aussi en danse, théâtre ou encore en arts visuels) on s'est dit qu'il était temps d'encadrer et faire rayonner chez nous ce talent. »

En effet, les Godspeed You! Black Emperor, Grimes, Louise Penny, Rawi, Josip Novakovich, Patrick Watson, Jay Baruchel (et bien d'autres) sont autant de créateurs talentueux qui pourraient être davantage connus par les francophones de la Belle Province.

« On a pensé à un site web pouvant présenter de nombreux créateurs (ELAN représente environ 500 membres, mais soutien un nombre beaucoup plus imposant d'artistes, d'une manière ou d'une autre) », renchérit le directeur d'ELAN.

Survol de toutes les disciplines

Ce site a été conçu pour donner à tous ceux et celles qui le désirent un accès immédiat à la communauté artistique anglophone. On présente les artistes en textes et en images : biographies, explications de la démarche, clichés d'œuvres ou encore des extraits de contenu créatif seront disponibles et bonifiés en continu. On encouragera par ailleurs le lecteur à visiter d'autres sites déjà existants.

Made au Québec est une plateforme en ligne dédiée à toute l'actualité de la communauté artistique anglophone du Québec : danse, cinéma et télévision, musique, théâtre, écriture et arts visuels. À chaque saison, les nouvelles tendances et derniers succès issus de ces domaines artistiques seront publiés. 


Au sein des responsables de l'équipe, mentionnons l'homme aux multiples talents G. Scott MacLeod, reconnu entre autres dans les sphères de la peinture et des arts visuels, la réalisatrice Karen Cho et la chorégraphe Valerie Buddle.


Pour prendre connaissance du site et obtenir plus d'information, on peut consulter l'adresse www.made-au-quebec.ca.