NOUVELLES

Les TCA veulent plus de temps pour négocier avec General Motors du Canada

22/03/2013 04:07 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

INGERSOLL, Ont. - Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA), qui représente 2900 employés de General Motors à son usine de montage d'Ingersoll, en Ontario, a affirmé vendredi avoir besoin de davantage de temps pour négocier.

Les TCA souhaitaient au départ présenter une entente de principe à leurs membres lors d'une assemblée prévue dimanche, mais ils ont annulé la rencontre afin de donner à leurs négociateurs davantage de temps pour parvenir à un accord.

La section 88 des TCA, qui représente les travailleurs de CAMI Automotive, négocient avec GM depuis plusieurs semaines.

Le président de la section, Dan Borthwick, a indiqué que les négociations devraient se poursuivre la semaine prochaine, ajoutant s'attendre à ce qu'une entente puisse être conclue avant l'expiration de la présente convention collective, en septembre.

Les travailleurs de l'usine CAMI produisent les véhicules multisegments Equinox de Chevrolet et Terrain de GMC.

Plus tôt ce mois-ci, GM a annoncé avoir l'intention d'investir 250 millions $ afin d'installer du nouveau matériel et de moderniser son usine CAMI, dans le but d'y fabriquer une plus grande variété de véhicules à un coût moins élevé.

Les travaux, qui comprendront l'installation de matériel devant permettre le montage de véhicules sur différents soubassements de carrosserie, devraient débuter d'ici quelques semaines.

Le mois dernier, GM Canada s'est hissé au troisième rang du classement canadien des ventes de véhicules, derrière Chrysler et Ford. Ensemble, les trois géants de Detroit ont représenté environ 47,3 pour cent de toutes les ventes canadiennes réalisées durant les deux premiers mois de l'année.

PLUS:pc