POLITIQUE

Les crédits d'impôts aux fonds de travailleurs ne fonctionnent pas, dit Ottawa

22/03/2013 04:12 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT
PC

OTTAWA _ Le crédit d'impôt sur les cotisations aux fonds de travailleurs a été aboli par Ottawa dans son budget 2013 parce qu'il ne "fonctionnait pas", prétend la secrétaire parlementaire aux Finances, Shelly Glover.

La députée conservatrice a fait cette déclaration aux Communes - à trois reprises - au lendemain du dépôt du dernier budget fédéral.

Pourtant, l'abolition graduelle de ce crédit d'impôts de la FTQ et la CSN fait des vagues depuis l'annonce de cette décision du gouvernement conservateur.

La veille, le ministre de l'Industrie Christian Paradis avait plutôt expliqué que ces fonds étaient maintenant bien capitalisés et avaient donc rempli leurs objectifs.

Cette déclaration de vendredi est de nature à jeter de l'huile sur le feu.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Bloc québécois ont demandé des comptes au gouvernement vendredi pour cette décision "incompréhensible".

Guy Caron du NPD a fait valoir que plus de 700 000 actionnaires ont contribué aux fonds de travailleurs, des sommes qui sont ensuite investies en priorité dans le développement régional.

En l'éliminant, les conservateurs s'attaquent à 200 000 emplois bien rémunérés, a rajouté le député néo-démocrate.

Pour le Bloc québécois, cette mesure est une autre attaque des conservateurs contre les syndicats.

INOLTRE SU HUFFPOST

Budget fédéral 2013