NOUVELLES

Le premier ministre du Liban démissionne en raison d'une impasse politique

22/03/2013 03:56 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

BEYROUTH - Le premier ministre du Liban, Najib Mikati, a annoncé sa démission vendredi en raison de l'impasse politique où se trouve actuellement le Parlement libanais, incapable de s'entendre sur une nouvelle loi électorale et le mandat du chef des forces de sécurité du pays.

Dans le cadre d'un discours diffusé à la télévision, M. Mikati a déclaré qu'il espérait que son départ donnerait la force nécessaire aux parlementaires pour assumer leurs responsabilités.

Après des mois de disputes, le Parlement n'a pas été en mesure de trouver un consensus pour la loi devant régir les prochaines élections, qui auront lieu plus tard cette année.

Le conseil des ministres, dominé par le Hezbollah, a aussi refusé de prolonger le mandat du chef des forces de sécurité libanaises, le major général Ashraf Rifi, qu'il voit comme un adversaire.

Pour être officielle, la démission de Najib Mikati doit être acceptée par le président libanais Michel Suleiman.

PLUS:pc