NOUVELLES

La qualité de l'air améliorée dans des écoles à Lévis

22/03/2013 11:41 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

La Commission scolaire des Navigateurs à Lévis donne suite au rapport du vérificateur général du Québec de l'automne dernier, qui constatait des lacunes dans le suivi de l'entretien de certains bâtiments.

Dans son rapport annuel déposé en novembre, le vérificateur général déplorait, entre autres, la qualité de l'air dans plusieurs écoles primaires. Une vérification avait été effectuée dans six écoles de trois commissions scolaires du Québec, dont deux écoles de la Commission scolaire des Navigateurs.

Richard Dion, directeur des services des ressources matérielles à la Commission scolaire des Navigateurs, a fait savoir mercredi qu'un plan d'action prévoyant notamment la désignation d'un coordonnateur du dossier de la qualité de l'air a été présenté au gouvernement.

Cette personne aura comme responsabilité de s'assurer que toutes les causes possibles de détérioration de la qualité de l'air dans les locaux des établissements seront prises en compte. M. Dion ajoute que des actions ou des corrections seront apportées au fur et à mesure que ces causes de détérioration seront constatées.

Richard Dion a tenu à ajouter que certains éléments du rapport du vérificateur général étaient déjà en traitement au moment de son inspection dans des écoles de la Commission scolaire des Navigateurs. Une ventilation inadéquate avait notamment été observée par les inspecteurs du vérificateur.

« On nous demandait de planifier une inspection annuelle. À l'arrivée du vérificateur dans nos locaux, on venait d'engager une nouvelle ressource dont le mandat était l'inspection annuelle », a fait savoir le directeur des services des ressources matérielles à la Commission scolaire des Navigateurs.

Les inspecteurs avaient aussi noté que dans près de 80 % des classes visitées, le plancher était sale ou poussiéreux.

PLUS:rc