NOUVELLES

Kimi Raikkonen a dominé la deuxième séance d'essais libres en Malaisie

22/03/2013 06:41 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

SEPANG, Malaisie - Kimi Raikkonen a poursuivi son étonnant début saison en fanfare au championnat du monde de F1, inscrivant le meilleur chrono de la deuxième séance d'essais libres en marge du Grand Prix de Malaisie. Il a devancé le champion en titre Sebastian Vettel avant l'arrivée de la pluie sur le circuit de Sepang.

Le pilote de l'écurie Lotus a envoyé le message clair que sa victoire au premier Grand Prix de la saison en Australie n'était pas le fruit du hasard. Il a devancé Vettel (Red Bull), triple champion du monde en titre, de 19 millièmes de seconde.

Les Ferrari de Felipe Massa et Fernando Alonso se sont classés respectivement troisième et quatrième, suivis du coéquipier de Vettel, Mark Webber, qui s'était rélévé le plus rapide de la première séance plus tôt dans la journée.

«La voiture semble aussi bonne que pendant la dernière course, nous n'avons pas vraiment de problèmes», s'est réjoui Raikkonen.

Ce fut toutefois une autre journée décevante pour McLaren, à la peine depuis que l'écurie a apporté des changements à sa voiture de course pendant l'hiver. Sergio Perez, passé de Sauber à McLaren cette saison, a obtenu le 11e chrono, suivi de son coéquipier Jenson Button, champion du monde 2009.

Après la deuxième session, le directeur sportif de McLaren Sam Michael a précisé qu'il y avait des signes encourageants depuis l'Australie, où Button a terminé neuvième. Mais il a refusé de dire quand la voiture pourrait commencer à lutter avec les Red Bull et Ferrari.

«Il est difficile de faire des prédications, a-t-il avoué. Avec ce genre de choses, vous êtes contraints de travailler dans différents secteurs sur la voiture et, inévitablement, vous ne pouvez pas tout prendre en charge. L'histoire de McLaren démontre toutefois que nous sommes capable de nous relever de ce genre de situation. Ils l'ont déjà fait avant.»

La deuxième séance s'est déroulée sous un ciel couvert et une pluie soutenue s'est brièvement abattue sur le circuit de Sepang à environ 30 minutes de la fin. Cela a rendu le piste glissante et plusieurs pilotes l'ont appris à leur dépens.

Nico Hülkenberg (Sauber) est ainsi parti en tête-à-queue dans la ligne droite des puits tandis que le coéquipier de Raikkonen, Romain Grosjean, a fait une incursion dans le gazon avant de revenir en piste.

Lewis Hamilton, qui semblait avoit bénéficié de son transfert de McLaren à Mercedes à la faveur de sa cinquième place en Australie, n'a pas affiché la même cadence en Malaisie, terminant neuvième à chacune des deux séances.

Raikkonen a pour objectif de consolider son avance surprise au sommet du classement des pilotes avec une victoire en Malaisie, mais tout dépendra de la météo. Le circuit de Sepang, plus que tout autre, est souvent frappé par des averses l'après-midi, des conditions normales à cette période-ci de l'année.

Alonso a remporté la course l'année dernière lorsque Sergio Perez est sorti de piste alors qu'il tentait un dépassement sur l'Espagnol sur une piste mouillée après un délai de 51 minutes occasionné par la pluie.

Alonso a terminé deuxième en Australie et il s'est dit confiant d'être capable de maintenir le rythme de Raikkonen ce week-end.

PLUS:pc