NOUVELLES

Italie: la gauche chargée de former le gouvernement

22/03/2013 10:53 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

Le leader de gauche italien Pier Luigi Bersani a été choisi vendredi pour former le nouveau gouvernement dont l'Italie a désespérément besoin pour se sortir de la récession et créer de l'emploi.

Les élections nationales en février n'ont pas permis de désigner clairement un vainqueur, mais le président Giorgio Napolitano a déclaré que M. Bersani était le mieux placé pour s'acquitter de la tâche étant donné les circonstances, une référence au fait que le chef du Parti démocrate dispose de la majorité à la Chambre des députés, mais pas au Sénat.

Les résultats du scrutin ont montré que les électeurs étaient déçus des principaux partis politiques et divisés au sujet de la formation qui devait diriger le pays en cette période difficile.

Les troupes de Pier Luigi Bersani ont terminé en première position, mais ce dernier a refusé de créer une coalition avec l'alliance conservatrice de l'ancien premier ministre Silvio Berlusconi, qui s'est classée deuxième dans la course, par peur de s'aliéner la base électorale du Parti démocrate.

M. Bersani devra donc se tourner vers la troisième force politique du Parlement, le mouvement populiste et antieuropéen de l'humoriste devenu politicien Beppe Grillo.

M. Grillo a rejeté tout vote de confiance au profit de l'un ou l'autre des partis établis. Mais certains de ses parlementaires se sont toutefois prononcés en faveur de la nomination de M. Bersani comme président du Sénat, signe que le comique n'a peut-être pas autant de contrôle sur les membres de son parti qu'il ne le voudrait.

Le premier ministre sortant Mario Monti, dont la coalition centriste est arrivée quatrième aux élections, continuera à assurer l'intérim jusqu'à ce que son remplaçant soit nommé.


Associated Press

PLUS:rc