NOUVELLES

Gatineau: au moins un coup de feu tiré par un agent en direction d'un véhicule

22/03/2013 04:59 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

GATINEAU, Qc - Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a ouvert une enquête concernant une intervention sur son territoire, vendredi, qui implique un autre corps policier de l'Outaouais et où au moins un coup de feu a été tiré.

Selon les premiers éléments de l'enquête du SPVG, un policier de la Sécurité publique de la MRC-des-Collines a ouvert le feu lors d'une tentative d'interception d'un véhicule dans un quartier résidentiel du secteur de Hull. L'événement s'est produit vers 12h20 sur la rue Isabelle, à proximité de l’avenue du Parc.

Pour une raison inconnue, le conducteur du véhicule a refusé d'obtempérer aux ordres des policiers et a pris la fuite. Il a abandonné son véhicule non loin dans un stationnement du boulevard Saint-Joseph et n'a pas été revu depuis.

Les autorités ignorent si cet individu a été blessé, s'il avait un ou des passagers à bord et s'ils étaient armés.

Selon le sergent Jean-Paul Le May, de la police de Gatineau, les policiers de la MRC-des-Collines s'étaient retrouvés à cet endroit dans le cadre d'une de leur propre enquête. Il n'était pas en mesure d'indiquer pour quelle raison le conducteur avait été ciblé.

Le sergent Le May a cependant précisé que le conducteur recherché _ et les passagers s'il y en avait _ sont considérés comme des témoins importants et non comme des suspects. Les enquêteurs du SPVG étaient aussi confiants de pouvoir communiquer avec tous les individus impliqués grâce aux informations qu'ils détenaient.

Les deux scènes avaient été protégées vendredi par un périmètre de sécurité. La première était située sur la rue Isabelle, là où le coup de feu a été tiré en direction du véhicule. Le second périmètre a été érigé dans le stationnement du 300, boulevard Saint-Joseph, où le véhicule impliqué a été abandonné.

L'enquête du SPVG doit permettre d'établir les circonstances et la chronologie des événements.

Quant au policier qui a ouvert le feu, ce sera à la police de la MRC-des-Collines de déterminer s'il fera l'objet de sanctions ou non.

PLUS:pc