NOUVELLES

Feu dans un bar au Brésil: la police portera des accusations contre 16 personnes

22/03/2013 06:05 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

SAO PAULO - La police brésilienne a l'intention de déposer des accusations criminelles contre 16 personnes en lien avec un incendie qui a fait 241 morts dans une discothèque du sud du Brésil en janvier dernier.

L'enquêteur Marcelo Arigony a déclaré vendredi que le maire et le chef du service des incendies de la ville de Santa Maria avaient aussi leur part de responsabilité dans le drame pour avoir négligé d'inspecter le club Kiss régulièrement.

Le 27 janvier, un feu avait éclaté dans l'établissement sans fenêtre et bondé, remplissant les lieux de flammes et d'une épaisse fumée toxique.

Selon M. Arigony, un groupe qui se produisait dans le bar a allumé un feu de Bengale qui a embrasé le matériel isolant se trouvant au plafond.

Il a précisé que les victimes avaient succombé aux émanations de cyanure, de monoxyde de carbone et de dioxyde de carbone libérées par l'incendie.

PLUS:pc