NOUVELLES

Corée du Nord: Washington salue l'enquête de l'ONU sur les droits de l'homme

22/03/2013 04:35 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont salué vendredi la création par l'ONU d'une commission d'enquête inédite et d'une durée d'un an sur les violations des droits de l'homme en Corée du Nord, exprimant leur inquiétude pour le peuple nord-coréen.

La résolution adoptée en ce sens jeudi envoie le "message que la communauté internationale regarde de très près la situation déplorable des droits de l'homme en Corée du Nord", a déclaré la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland.

"Nous avons tous de sérieuses inquiétudes", a-t-elle dit. "L'ONU a plein de données sur la malnutrition, sur les prisons secrêtes... et la liste se prolonge ainsi".

Les 47 Etats membres du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU ont accepté par consensus une résolution, déposée par le Japon et l'Union européenne, qui demande à la Corée du Nord "de coopérer sans réserve" avec la commission et "de l'autoriser à effectuer librement des visites" dans le pays.

Dans un document récent, le Rapporteur spécial sur la Corée du Nord, Marzuki Darusman, a fait état d'une série de violations -- notamment dans des camps de prisonniers politiques, dont on pense qu'ils accueillent plus de 200.000 personnes -- qui seraient assimilables à des crimes contre l'humanité.

L'ambassadeur nord-coréen auprès de l'ONU, M. Pyong Se So, a rejeté fermement toutes les allégations de violations des droits de l'homme, et estimé que la population de son pays était "heureuse de disposer du meilleur système au monde".

jkb/lor/jca

PLUS:afp