NOUVELLES

Contrats municipaux : Québec resserre les critères

22/03/2013 05:19 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

Le gouvernement du Québec a décidé de resserrer les critères d'attribution dans le programme consacré aux infrastructures municipales afin de mettre fin à l'arbitraire dans la sélection des projets.

Les changements viseront une vaste gamme de projets, tels des centres communautaires, des arénas, des casernes d'incendie ou des bureaux administratifs.

Ce nouveau volet du programme sera doté d'une enveloppe budgétaire de près de 60 millions de dollars sur cinq ans et entrera en vigueur en avril 2013.

Sa gestion sera basée sur des principes d'équité et de transparence, affirme le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (MAMROT), Sylvain Gaudreault.

Sylvain Gaudreault dénonce du même souffle l'improvisation de l'ancien gouvernement libéral. « À mon arrivée, j'ai été étonné de constater que le gouvernement précédent sélectionnait de façon discrétionnaire les projets d'infrastructures municipales », a déclaré le ministre.

L'annonce bien accueillie

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) a salué cette annonce, mentionnant qu'elle avait alerté le ministre quant à l'accès difficile au programme, ainsi qu'au flou entourant l'attribution des sommes.

La FQM souhaiterait toutefois que le nouveau système d'évaluation intègre des critères de modulation, afin de permettre aux municipalités de toutes tailles de bénéficier du financement gouvernemental.

Elle a tenu à souligner les besoins importants des municipalités en matière d'infrastructures, notamment pour la remise en état de la voirie locale.

PLUS:rc