NOUVELLES

Chine: Xi Jinping s'est rendu en Russie pour sa 1ère visite officielle

22/03/2013 10:09 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

MOSCOU - Le nouveau président chinois, Xi Jinping, a eu droit à une cérémonie somptueuse vendredi à Moscou, alors qu'il avait arrêté son choix sur la Russie pour son tout premier déplacement à titre de chef d'État.

Le leader de la Chine, dont l'entrée en fonction officielle remonte à une semaine seulement, se joint ainsi au président russe, Vladimir Poutine, dans ce qui s'apparente à une tentative de contrer l'influence des États-Unis sur le continent asiatique.

M. Xi a par ailleurs pressé son homologue russe d'améliorer sa politique d'affaires étrangères pour protéger les intérêts communs des deux voisins. Un appel qui semblait destiné à obtenir l'appui de la Russie dans le conflit opposant Pékin à Tokyo dans le dossier des îles disputées de Senkaku-Diaoyu.

Le nouveau président chinois a été reçu par Vladimir Poutine lors d'une cérémonie d'envergure vendredi, et le faste déployé démontre à quel point les relations entre ces anciens rivaux de la Guerre froide se sont améliorées, en grande partie grâce à leurs besoins énergétiques respectifs et leur envie commune de freiner l'influence américaine de par le monde.

Le président Poutine a déclaré que les liens qui unissaient les deux pays constituaient un «facteur extrêmement important dans la politique mondiale». Il a ajouté que Moscou appréciait «grandement» la décision de M. Xi de faire de son pays sa première destination en tant que chef d'État.

M. Poutine a également déclaré à l'agence de presse ITAR-Tass que les relations entre Moscou et Pékin contribueraient à «construire un monde nouveau et plus juste». Il a ajouté que les deux pays avaient adopté une «approche équilibrée et pragmatique» dans les crises internationales, semblant ainsi faire référence à leur ferme opposition à toute sanction de l'ONU contre le régime du président syrien Bachar el-Assad.

À l'issue des discussions, les représentants russe et chinois ont signé des ententes sur les livraisons de pétrole et de gaz russes à la Chine.

PLUS:pc