NOUVELLES

Bosco Ntaganda à La Haye: Washington espère que "justice sera faite"

22/03/2013 01:02 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est félicité vendredi du transfèrement du général congolais rebelle Bosco Ntaganda, soupçonné de crimes de guerre, vers la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, saluant une étape majeure pour la justice.

"Il y a maintenant un espoir que justice soit faite", a déclaré M. Kerry dans un communiqué, après le départ de Bosco Ntaganda du Rwanda vers la CPI.

Recherché pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis en République démocratique du Congo (RDC) au début des années 2000, Bosco Ntaganda se trouvait officiellement à l'ambassade américaine de Kigali depuis lundi, où, selon Washington, il s'était présenté "de lui-même" pour demander son transfert à la CPI. L'ambassade américaine a également confirmé son départ vendredi.

Rappelant que Bosco Ntaganda était recherché depuis sept ans, John Kerry, qui est actuellement en visite en Jordanie avec Barack Obama, a remercié les gouvernements rwandais, néerlandais et britannique pour leur aide dans l'organisation du transfert.

La comparution du rebelle devant la CPI sera "un moment important pour ceux qui croient en la justice" et aidera la région des Grands Lacs à retrouver le calme, selon le secrétaire d'Etat américain.

Elle "lancera également un message fort à tous ceux qui commettent des atrocités".

jkb/mdm/bdx

PLUS:afp