NOUVELLES

Test crucial pour BlackBerry: son nouveau téléphone intelligent en vente aux États-Unis

22/03/2013 04:51 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT
AP
Arun Kumar, a senior product manager for BlackBerry, shows off the new BlackBerry Z10 during the global launch of the company's new smartphones in Toronto on Wednesday, Jan. 30, 2013. BlackBerry is promising a speedy browser, a superb typing experience and the ability to keep work and personal identities separate on the same phone, the fruit of a crucial, long-overdue makeover for the company. (AP Photo/The Canadian Press, Nathan Denette)

Une nouvelle version du téléphone intelligent BlackBerry est en vente depuis ce vendredi aux Etats-Unis, un terrain d'essai majeur pour la reconquête de ce marché par le fabricant canadien, actuellement dominé par les groupes américains Apple ou Google.

Le téléphone multifonctions Z10, qui utilise un nouveau système BlackBerry 10 (BB10), est désormais vendu par les opérateurs téléphoniques américains T-Mobile, AT&T et Verizon Wireless, et le distributeur Best Buy.

Il s'agit de la dernière chance pour BlackBerry (ex-Rim) de regagner des parts de marché dans un secteur dominé par les systèmes d'exploitation Android, du géant de l'internet Google, et iOS, du groupe informatique Apple.

Le Z10 à clavier sur écran tactile a déjà été mis en vente dans d'autres pays, comme le Royaume-uni, l'Australie et l'Indonésie.

Le groupe prévoit aussi de lancer en avril un autre smartphone à clavier numérique, le Q10.

En dépit de critiques plutôt positives, la bataille sera rude pour BlackBerry, qui a déjà perdu beaucoup de parts de marché, selon des analystes.

Selon le cabinet de recherche IDC, BlackBerry détenait 3,2% du marché des smartphones au dernier trimestre 2012, au lieu de 8,1% un an auparavant.

"Bien que BB10 présente un système d'exploitation modernisé, basé sur la technologie à écran tactile, ce sera très difficile pour BlackBerry de dépasser les systèmes iOS, Android et Windows Phone 8 dans les conditions actuelles du marché", note Van Baker, analyste chez Gartner.

"Gartner prévoit que BlackBerry représentera moins de 5% de parts du marché des smartphones en 2016", a-t-il précisé.

BlackBerry a annoncé cette semaine qu'il disposait pour son nouveau téléphone de 100 000 applications, dont 30 000 ont été lancées ces sept dernières semaines.

Le lancement de ce smartphone n'a pas généré de longues files d'attente comme pour l'iPhone, mais le groupe avait organisé un événement sur Times Square à New York.

Un porte-parole du groupe, Martyn Mallick, a fait valoir qu'il entendait "constamment les développeurs dire qu'il était facile de travailler avec les outils du BlackBerry 10 et que nous permettions une différenciation d'applications jamais vue dans d'autres systèmes".

INOLTRE SU HUFFPOST

Lancement du BlackBerry 10