NOUVELLES

Alvarez terrase Poulard et devient champion NABO et NABA des mi-lourds

22/03/2013 10:02 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La demi-finale du gala Rapides et Dangeureux du Groupe Yvon Michel opposant Eleider Alvarez à Nicholson Poulard pour l'unification des titres NABA et NABO chez les mi-lourds s'annonçait explosive. Les spectateurs présents au Centre Bell n'ont pas été déçus.

Après deux bons rounds chaudement disputés, Alvarez (12-0, 8 K.-O.) a vaincu son ancien partenaire d'entraînement Poulard (19-4, 9 K.-O.) d'une retentissante droite à 2:08 du troisième round.

Après avoir pris la mesure avec sa gauche, Alvarez, classé neuvième à la WBO et 15e aspirant du WBC, a placé sa droite au-dessus de la garde de Poulard, aspirant no 7 de la WBA, qui s'est lourdement effondré.

Poulard s'est toutefois relevé avant la fin du compte, mais il semblait encore perdu et l'arbitre Marlon B. Wright a stoppé les hostilités, ce qui a grandement déplu au boxeur de Laval.

Les deux boxeurs venaient pourtant de livrer deux rounds plutôt serrés, au cours desquels Alavarez a lancé le plus de coups, sans toutefois ébranler Poulard, qui s'en sortait plutôt bien en contre-attaque. Tout cela a changé au troisième, où Alvarez s'est servi de sa vitesse supérieure pour s'imposer.

«Storm» Alvarez ajoute donc la ceinture NABA des mi-lourds à sa collection grâce à cette victoire, qui lui fera assurément gravir les échelons des classements mondiaux.

Didier Bence (8-0, 2 K.-O.) et Jonte Willis (9-5-1, 3 K.-O.) ont juste avant offert une excellente prestation. Les lourds ont trimé dur pendant huit rounds. Le boxeur de Repentigny a cependant donné les meilleurs coups, envoyant Willis au tapis au troisième round et l'atteignant de plusieurs coups en puissance. L'Américain a aussi connu de bons moments, notamment au quatrième, ce qui explique les pointages relativement serrés des juges — 76-75, 78-73 et 78-73 — tous en faveur de Bence.

Hughie Fury (1-0, 1 K.-O.) n'a pas raté ses débuts professionnels. Le «petit» cousin du Britannique Tyson Furie (il fait six pieds huit pouces) a envoyé David Whittom (11-20-1, 7 K.-O.) au tapis d'une solide droite à 1:49 du deuxième round. Le coin du lourd québécois a sagement prévenu l'arbitre que sa soirée de travail venait de se terminer. De poursuivre aurait été dangereux.

En ouverture de gala, le Dominicain Jose Adan Fernandez (2-1, 0 K.-O.) semblait vouloir livrer un belle bataille à l'Ontarien Marc Pagcaliwangan (4-0, 4 K.-O.). Malheureusement, le poids coq s'est blessé au poignet droit en appliquant un solide crochet à la tête de son adversaire. Il a grimacé tout le reste du round quand il a eu à se servir de sa droite et a abdiqué à son retour dans le coin.

La filière dominicaine n'a pas connu plus de succès dans le combat suivant. Le super mi-moyen Mian Hussain (5-0, 4 K.-O.) a terrassé Basilio Silva (11-7, 9 K.-O.) à 1:24 du deuxième round d'un direct de la gauche servi en fin de combinaison. La tête de Silva a lourdement touché le tapis sur ce qui se voulait sa deuxième chute du round et l'arbitre a immédiatement stoppé le combat.

Finalement, le super mi-moyen de Baie St-Paul Sébastien Bouchard (5-0, 2 K.-O.) a remporté une victoire par décision unanime (39-37, 40-36, 40-36) face au Polonais Adam Grabiec (3-7, 0 K.-O.).

PLUS:pc