NOUVELLES

Une émeute fait au moins cinq morts en Birmanie

21/03/2013 07:43 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

RANGOON, Myanmar - Au moins cinq personnes ont été tuées et une mosquée incendiée en Birmanie, quand une querelle entre un marchand d'or musulman et ses clients bouddhistes a donné lieu à deux jours d'émeutes dans le centre du pays.

Les policiers de la ville de Meikhtila ont prévenu jeudi que le bilan risque de s'alourdir puisque les violences se poursuivent.

Le site Internet de la police birmane indique qu'un moine bouddhiste compte parmi les victimes, tandis qu'un employé de l'hôpital général de Meikhtila faisait état de 32 blessés. Les autres victimes seraient deux bouddhistes et deux musulmans.

Un nouveau couvre-feu nocturne a été imposé jeudi.

Un policier a indiqué à l'Associated Press que des édifices brûlaient toujours en fin de journée jeudi. La veille, plusieurs commerces musulmans et au moins une mosquée avaient été incendiés. Une témoin a affirmé que des émeutiers ont empêché d'éteindre les flammes qui ont détruit la plus importante mosquée de la ville.

Meikhtila se trouve à environ 550 kilomètres au nord de la plus grande ville du pays, Rangoon.

La violence ne semble pas liée aux affrontements mortels qui ont opposé, l'an dernier, des bouddhistes de l'ethnie rakhine à des musulmans de l'ethnie rohingya dans l'ouest du pays. Ces affrontements avaient fait environ 200 victimes et 100 000 sans-abri.

PLUS:pc