NOUVELLES

Pornographie juvénile : un employé de l'École secondaire de Bromptonville arrêté

21/03/2013 03:34 EDT | Actualisé 20/05/2013 05:12 EDT

Un texte de Geneviève Proulx

Un membre du personnel de l'École secondaire de Bromptonville a été arrêté, jeudi, en lien avec de la possession de pornographie juvénile. L'homme de 50 ans, qui habite Trois-Rivières, comparaîtra vendredi au palais de justice de Trois-Rivières.

Au même moment, son domicile a été perquisitionné. Du matériel informatique a été saisi et une analyse de son contenu devra être effectuée au cours des prochains jours. C'est un autre corps policier du Canada qui a fait le signalement à la Sûreté du Québec. L'homme aurait commis des gestes concrets dans Internet permettant de l'accuser. Il aurait, entre autres, utiliser Internet pour accéder à des fichiers illégaux.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, Aurélie Guindon, il n'y aurait aucun lien entre les accusations qui sont reprochées à l'homme et la nature de son travail. 

« C'est avec stupéfaction que nous avons appris ce matin qu'un de nos employés, sous contrat depuis août 2012, fait actuellement l'objet d'une enquête policière en raison de ses agissements. Compte tenu des faits allégués, ce dernier a été immédiatement relevé de ses fonctions », a indiqué, dans un communiqué, le directeur de l'école, Simon Croteau.

Une cellule d'aide afin d'écouter et de soutenir les élèves, les parents ainsi que les membres du personnel a été mise en place. « Nous avons mobilisé nos intervenants à l'interne en plus de recourir à des ressources externes », a-t-il expliqué. 

L'Équipe d'enquête sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet est chargée de faire la lumière dans ce dossier.

Depuis le début de la semaine, sept personnes ont été arrêtées en Estrie et au Centre-du-Québec en lien avec de la possession de pornographie juvénile.

PLUS:rc