NOUVELLES

Oman: grâce du sultan Qabous aux animateurs de la contestation de 2011

21/03/2013 10:56 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

Le sultan Qabous a gracié une trentaine de militants jugés ou poursuivis pour avoir animé la contestation politique et sociale en 2011 dans ce pays du sud-est de la péninsule arabique, a annoncé jeudi la police omanaise.

Dans un communiqué, la police a indiqué que le "Sultan Qabous a accordé sa grâce aux personnes jugées ou poursuivies pour crime de lèse-majesté, rassemblement sur la voie publique, cybercriminalité et celles qui sont en détention seront libérées à partir de vendredi".

L'un des avocats de ces militants, Qaïs al-Qassimi, a précisé à l'AFP que "la grâce bénéficie aux blogueurs purgeant des peines de prison pour crime de lèse-majesté, des militants, dont des écrivains qui ont été libérés sous caution, et d'autres personnes accusées de crime de lèse-majesté dont les affaires sont jugées en première instance".

Un cour de cassation a libéré cette semaine onze activistes sous caution, douze autres purgent des peines de prison d'un an chacun après avoir été condamnés pour crime de lèse-majesté et cinq autres sont jugés en première instance.

Oman avait, dans la foulée du Printemps arabe, été secoué en 2011 par des manifestations réclamant notamment la création d'emplois. Le sultan Qabous a depuis procédé à des remaniements ministériels et élargi les pouvoirs de l'assemblée consultative.

str/mh/sw

PLUS:afp