NOUVELLES

Obama: "la possibilité d'une solution à deux Etats continue à exister" pour Israël et la Palestine

21/03/2013 09:02 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT
AP
US President Barack Obama, left, shakes hands with Palestinian President Mahmoud Abbas during a joint press conference in the West Bank city of Ramallah, Thursday, March. 21, 2013. Obama on Thursday urged Israelis and Palestinians to get back to peace talks but offered no new ideas on how they might do so, essentially abandoning his previous support of the Palestinian demand for Israel to halt settlement activity before negotiations resume. (AP Photo/Majdi Mohammed)

Le président américain Barack Obama a affirmé jeudi que "la possibilité d'une solution à deux Etats" israélien et palestinien "continuait à exister", en critiquant la colonisation israélienne qui "ne fait pas avancer la paix".

"Sur la base des conversations que j'ai eues avec le Premier ministre Netanyahu et le président Abbas, je pense que la possibilité d'une solution à deux Etats continue à exister", a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse conjointe avec le président palestinien Mahmoud Abbas qui l'a reçu à Ramallah (Cisjordanie) pendant près de deux heures et demie.

"Nous ne considérons pas la poursuite de la colonisation comme constructive, adéquate, ou de nature à faire avancer la cause de la paix", a ajouté le président américain, indiquant néanmoins que la question devrait être réglée lors de pourparlers de paix et non par un gel de la construction, comme l'exigent les Palestiniens.

M. Abbas a assuré pour sa part que les Palestiniens étaient "prêts à appliquer leurs engagements requis par le processus de paix afin de parvenir à une solution à deux Etats, la Palestine et Israël".

Mais il a réaffirmé que la colonisation était un obstacle "catastrophique sur le chemin de la paix".

Barack Obama a reconnu que "le peuple palestinien méritait la fin de l'occupation et des humiliations quotidiennes qui en découlent".

"Les Palestiniens méritent leur propre Etat", a-t-il insisté.

Le président américain a par ailleurs condamné le tir jeudi de deux roquettes contre Israël par un groupe armé de la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas.

"Nous avons encore vu la menace de Gaza avec ces roquettes. Nous condamnons cette violation d'un important cessez-le-feu qui protège les Israéliens comme les Palestiniens", a déclaré M. Obama, en référence à la trêve conclue le 21 novembre entre Israël et le Hamas par l'intermédiaire de l'Egypte, qui a mis fin à l'opération militaire israélienne "Pilier de Défense" dans le territoire palestinien.

INOLTRE SU HUFFPOST

Obama Visits The Middle East