NOUVELLES

Mike Ribeiro connaît une saison bien au-dessus des attentes à Washington

21/03/2013 04:43 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

WINNIPEG - Si les Capitals de Washington éprouvent des ennuis, leur centre Mike Ribeiro connaît l'une de ses meilleures saisons en carrière avec sa nouvelle équipe, dont il est le meilleur pointeur.

«Sur l'avantage numérique, il y a plusieurs joueurs qui peuvent prendre des lancers, a dit le Montréalais jeudi, alors qu'il se préparait à livrer deux duels en deux jours aux Jets de Winnipeg. C'est plus facile pour moi de passer la rondelle que de marquer, alors c'est certain que ces gars m'aident en mettant la rondelle dans le filet.»

Ils ont ainsi aidé Ribeiro a engrangé 32 points — dont 10 buts — jusqu'ici dans cette saison écourtée, ce qui lui confère le huitième rang des marqueurs de la Ligue nationale avant les matchs de jeudi. Et qui le place également huit points devant Alexander Ovechkin, la grande vedette et capitaine des Caps.

Ovechkin et les Capitals ont du mal à retrouver de leur éclat de l'an dernier. S'ils conservent le même rythme, les Caps pourraient rater les séries pour la première fois depuis la saison 2006-07.

Mais Ribeiro, qui est âgé de 33 ans, surpasse les attentes que la formation de la capitale fédérale américaine avait à son endroit quand elle l'a embauché pour pivoter son deuxième trio et enlever un peu de pression offensive à Ovechkin et Nicklas Backstrom.

«Mike fonctionnerait au sein de n'importe quelle équipe, a déclaré l'entraîneur-chef, Adam Oates. Il fait partie de l'élite de la ligue à sa position. Il a une excellente vision en possession de la rondelle, il utilise bien ses deux ailiers et peut aller dans les deux directions.»

Il a été échangé des Stars de Dallas aux Caps en juin dernier en retour de Cody Eakin et d'un choix de deuxième tour. Il a passé six saisons à Dallas et il écoule présentement la dernière année d'un contrat de cinq ans et 25 millions $ US.

Il deviendra joueur autonome sans compensation à la fin de la présente campagne, ce qui fait en sorte qu'il alimente encore les rumeurs de transactions, bien qu'il semble être la pièce maîtresse des Capitals si ceux-ci veulent faire tourner le vent.

Les Caps occupent actuellement le 29e rang du circuit Bettman. Seuls les Panthers de la Floride montrent un pire dossier. S'ils échangent Ribeiro, ça pourrait être le signe qu'ils ont lancé la serviette.

Si Ovechkin est le joueur dont les adversaires parlent le plus avant d'affronter les Capitals, Ribeiro alimente maintenant sa part de discussions.

«J'ai toujours su que c'était un grand joueur, a indiqué le centre des Jets Bryan Little. C'est un joueur qui a beaucoup d'habiletés. Il est peut-être moins flamboyant qu'Ovechkin, mais il est le genre de joueur que lorsque vous regardez le sommaire à la fin de la partie, il peut avoir trois ou quatres aides à sa fiche et peut-être un but.»

Ribeiro fait partie d'un groupe restraint d'une douzaine de joueurs actifs à avoir connu huit saisons consécutives de 50 points ou plus.

Il dit qu'il était bien jeune quand il a joué à Montréal et qu'il a maturé à Dallas, qui lui seyait davantage. Washington semble aussi faite sur mesure pour lui.

«Au cours des dernières saisons, j'ai connu de lents départs et c'était important pour moi d'amorcer la saison en force cette saison, a-t-il indiqué. Souhaitons que je puisse garder le même rythme.»

PLUS:pc